Les intérimaires deux fois plus exposés aux accidents de travail que les employés permanents

Rédigé par: M. Martin
Date de publication: 18 avr. 2019

En Belgique, les travailleurs intérimaires et temporaires ont deux fois plus de risques de subir un accident de travail que les employés permanents. Ce dur constat ressort d’une étude menée par l’Organisation internationale du Travail (OIT) publiée ce jeudi.

Accidents du travail

Selon l’OIT, les intérims sont en effet fréquemment embauchés pour effectuer les tâches dangereuses que les travailleurs permanents refusent de prester. Le hic: ils sont souvent jeunes, peu expérimentés et peu formés, des éléments pourtant essentiels pour garantir leur sécurité.

Toujours d’après l’organisation, les personnes qui exercent un emploi temporaire ou à temps partiel non choisi seraient en outre davantage soumis au stress, avec un sentiment de précarité professionnelle. Elles seraient également plus facilement exposées à la violence et au harcèlement, y compris au harcèlement sexuel.

Chaque année dans le monde, 2,78 millions de travailleurs perdent la vie et 374 millions sont blessés ou malades à cause d’accidents du travail. Les journées de travail perdues représentent près de 4 % du PIB mondial, voire 6 % dans certains pays.

>> Découvrez toutes nos offres d'emploi !