Les jeunes diplômés pas du tout assez préparés au marché du travail

Certains étudiants en dernière année se débattent encore avec leur seconde session, d’autres ont peut-être déjà commencé à postuler. Tous les jeunes diplômés s’apprêtent à partir à l’assaut du marché du travail. Mais y sont-ils suffisamment préparés ?

D’après une enquête d’Office Team menée auprès de 200 managers, 51% des responsables RH  s’accordent sur le fait que les formations, les écoles ou les universités ne préparent pas suffisamment les jeunes diplômés ou professionnels à se lancer dans la vie active.

Qu’est-ce qui manque aux jeunes pour être prêts à travailler ?

D’après 68% des sondés, le problème principal est un manque de « compétences organisationnelles ». Viennent ensuite les aptitudes linguistiques (43%) et les compétences analytiques (42%). Etonnamment, la communication (41%) est également un problème, loin devant les compétences techniques (28%). L'école formerait-elle mieux aux hard skills qu'aux soft skills?

En réaction, la grande majorité (97%) des entreprises prennent des mesures pour combler les lacunes des jeunes diplômés embauchés.

  • 57% mettent en place une période d’évaluation
  • 50% ont recourt à des formations en interne
  • 50% proposent des formations en externe
  • 45% proposent de leur affecter un mentor.

Voici la liste complète des questions posées aux managers d’entreprise, et les réponses qu’ils y ont donné.

Dans quelle mesure trouvez-vous que les écoles/formations/universités préparent les jeunes professionnels au marché du travail ?

Suffisamment

14%

Relativement suffisamment

35%

Relativement insuffisamment

47%

Insuffisamment

4%

Quelles compétences font-elles (le plus) défaut aux jeunes diplômés lorsqu’ils commencent un nouveau job ?

Compétences organisationnelles

68%

Compétences linguistiques

43%

Compétences analytiques

42%

Compétences communicationnelles

41%

Compétences techniques

28%

Compétences IT

20%

Aucune des compétences susmentionnées

0%

Que faites-vous pour combler ces lacunes?

Mettre en place une période d’évaluation

57%

Offrir une formation en interne

50%

Offrir une formation en externe (formations, séminaires, etc.)

50%

Leur affecter un mentor

45%

Rien

3%

Source : enquête commandée par OfficeTeam en juin 2013.

 

Retour à la liste