Les jeunes sont sous-représentés dans l’emploi public

L’emploi public en Wallonie et à Bruxelles concentre moins de jeunes par rapport à l’ensemble des travailleurs. À l’inverse, les femmes y sont sur-représentées, sauf dans les emplois très hautement qualifiés.

Emploi public

L'emploi contractuel, quant à lui, reste majoritaire mais se stabilise depuis 2013. C’est ce qui ressort de l’enquête “L’emploi public en Wallonie et en Fédération Wallonie-Bruxelles” de l’Iweps (Institut wallon de l’évaluation, de la prospection et de la statistique) publiée mardi et relayée par Belga.

"Les jeunes (moins de 30 ans) sont relativement moins présents dans la fonction publique (régionale et communautaire) que dans l'ensemble des travailleurs: leur part dans l'emploi des organismes régionaux et communautaires s'élève respectivement à 6% et à 11%, alors que leur part dans la population active occupée résidant en Wallonie ou en région bruxelloise est de 18%. En revanche, les travailleurs âgés de 50 ans et plus sont surreprésentés dans les organismes publics, avec respectivement 42% et 32% des effectifs dans les organismes régionaux et communautaires, pour 27% de l'ensemble des actifs occupés wallons et bruxellois", souligne l'Iweps.

Les femmes sont par contre sur-représentées dans l’emploi public, selon l’Iweps. En effet, elles représentent 51 % de l’emploi public régional et 66 % de l’emploi public communautaire. Cependant, elles sont sous-représentées dans les emplois plus qualifiés où elles occupent 48 % des emplois de niveau A dans les organismes régionaux (pour 51 % de l’effectif total) et 56 % des emplois de niveau 1 dans les organismes communautaires (pour 66 % de l’effectif total). Elles sont aussi sous-représentées dans les emplois de direction.

Enfin, l’emploi contractuel, qui progressait depuis 2009, semble se stabiliser aux alentours de 60 % des effectifs depuis 2013.

>> Vous cherchez un job ? Cliquez ici pour découvrir nos 1.300 offres d'emploi !

Retour à la liste