Les jeunes travailleurs sortant de l’école ont-ils droit à des congés payés?

Publié : lundi 10 juillet 2017 Par

Sauf octroi de congés extralégaux, les travailleurs belges du secteur privé ayant presté toute l’année de référence, ont droit, l’année suivante, à quatre semaines de vacances rémunérées. Mais que se passe-t-il pour les jeunes travailleurs tout droit sortis de l’école et qui n’ont pas encore travaillé pendant une année entière? Les “vacances jeunes” sont-elles une solution intéressante? C’est la question posée par nos confrères du Vif.

Afin de permettre aux jeunes travailleurs de bénéficier de quatre semaines de vacances l’année qui suit celle de leur engagement, la loi a mis en place un régime de vacances complémentaires: les “vacances jeunes”. Ainsi, les jeunes travailleurs pourront bénéficier de quatre semaines de vacances comme les autres travailleurs en complétant leurs jours de vacances “ordinaires” par des “vacances jeunes” couvertes par une allocation de chômage.

> Voir aussi : Dans quel secteur a-t-on le plus de congés?

Qui a droit à des “vacances jeunes”?

Le jeune travailleur doit être âgé de moins de 25 ans au 31 décembre de l’année de référence, avoir terminé ses études et avoir travaillé comme salarié sous un ou plusieurs contrats de travail et ce, pendant minimum un mois (comprenant minimum 13 jours de travail effectif ou assimilé).

> Voir aussi : Le chômage des jeunes Bruxellois au plus bas depuis 1991

Comment ça marche?

Pour en bénéficier, le jeune travailleur doit introduire auprès d’un organisme de paiement privé (FGTB, CSC ou CGSLB) ou auprès de la Caisse auxiliaire de paiement des allocations de chômage (Capac) le formulaire C103-vacances jeunes travailleurs disponible sur le site de l’Onem.

L’employeur devra, quant à lui, effectuer une déclaration électronique scénario 9 “Déclaration pour l’octroi du droit aux vacances jeunes ou seniors” ou une déclaration électronique 10 “Déclaration mensuelle d’heures de vacances jeunes ou seniors”.

Cependant, ces jours de vacances complémentaires ne pourront être pris par le jeune travailleur qu’une fois ses jours de congés ordinaires épuisés.

> Plus de 1.400 jobs à pourvoir ! 

Retour à la liste