Les nouvelles règles d'étiquette au bureau

Les règles d’étiquette au bureau peuvent parfois être très complexes dans un monde où la communication digitale se généralise et où les espaces de travail se transforment en open space.

Vicky Oliver, conseillère carrière, s’est penchée sur ces prescriptions dans un nouveau livre : 301 Smart Answers to Tough Business Etiquette Questions. Ce recueil propose des trucs et astuces sur tous les sujets, allant de l’open space à  l’étiquette en matière d’e-mails. Il s’intéresse aussi aux règles sociales applicables dans d’autres domaines et vous conseille ainsi sur comment vous tenir à  table et que faire lorsque vous êtes assis entre deux collègues barbants lors d’un dîner d’affaires.

Éteignez vos smartphones et autres gagdets

L’un des plus grands changements de la vie de bureau au XXIe siècle réside dans l’ubiquité de gadgets comme les smartphones et les tablettes. Vicky Oliver met en garde contre les bourdes à  éviter. Par exemple, même si tout le monde le fait, n’écoutez pas votre lecteur MP3 dans l’ascenseur. Elle explique : « Porter des écouteurs, c’est comme si vous vous étiez collé une pancarte "Ne pas déranger" sur le front. » Cela envoie un message à  vos collègues que vous voulez que l’on vous laisse tranquille. C’est un geste relativement hostile.

Ne vérifiez pas non plus vos e-mails dans l’ascenseur. « Vous agissez alors comme si vous étiez en cellule d’isolement. » Vous devez mettre vos GSM et autres gadgets sur silencieux et sortir de votre cocon, pour aller vers les autres. Les ascenseurs et les couloirs sont des hauts lieux de sociabilité et d’interactions positives avec les collègues. Sachez en faire bon usage.

Respectez les espaces privés dans l’open space

Vicky Oliver prodigue aussi des conseils sur la façon dont vous devez vous comporter dans les bureaux en open space. Alors que l’architecture de ces endroits ouverts pourrait suggérer que les travailleurs sont disponibles et sont disposés à  être interrompus à  n’importe quel moment, la plupart d’entre nous préfèrent que l’on respecte certaines limites.

Ne vous aventurez pas simplement comme ça dans l’espace de travail d’autrui. Annoncez-vous. Vous pouvez le faire verbalement, en disant « Excuse(z)-moi » ou « Toc toc ». Vous pouvez aussi simplement marquer une pause avant d’entrer dans l’espace de travail de votre collègue. Essayez de vous rapprocher en restant en vue de votre collègue. Pensez également à  appeler ou à  envoyer un e-mail à  votre collègue, pour lui demander si vous pouvez passer à  un moment précis

Communiquez au bon moment

Vicky Oliver avance aussi que nous devrions revoir notre étiquette en matière de communication, que ce soit par téléphone, par message ou par e-mail. Par exemple, il est mal vu de laisser un message vocal sur le répondeur du téléphone fixe de quelqu’un si vous savez que cette personne n’est pas là  pour répondre au téléphone ou pour relever ses messages. Si vous devez laisser un message, faites-le peu avant que la personne ne soit supposée être à  son bureau. Idem pour les messages nocturnes ou de fin de soirée : bannissez-les !

Cette règle vaut d’ailleurs pour toutes les communications nocturnes, même par écrit. Si une brillante idée vous vient la nuit, écrivez-la dans un message brouillon et ne l’envoyez que le lendemain matin, à  9 h.

Stop aux patrons harceleurs

Les boss sont soumis aux mêmes règles. Vicky Oliver estime que les patrons qui harcèlent leurs employés en envoyant des e-mails après les heures de travail ou le week-end manquent de manières. Elle vous encourage à  ignorer ce genre de messages jusqu’à  la reprise du travail, le lendemain ou le lundi. Votre boss apprendra ainsi que vous n’êtes pas à  sa merci quand ça lui chante.

Laissez tomber la chemise hawaïenne

Vicky Oliver s’intéresse aussi aux tenues vestimentaires au travail. Selon elle, vous pouvez vous permettre une tenue décontractée si cela correspond au genre de votre boss. Mais il est toujours plus prudent de respecter une tenue de ville conventionnelle. Évidemment, il y a aussi des éléments à  bannir d’office de votre garde-robe de travail : chemises hawaïennes, shorts pour les hommes, décolletés plongeants pour les femmes, crocs et lunettes de soleil ne font pas bon ménage avec votre environnement de travail.

Source : Forbes

Publié :

Retour à la liste