Les pires mensonges jamais inventés par des travailleurs

Publié : lundi 6 février 2017

Cela nous arrive à  tous de mentir au travail, pour grapiller un jour de congé ou se mettre un peu en avant.

D’après une enquête menée en 2012 par Adecco aux Etats-Unis, 26% des interrogés ont confessé avoir déjà  invoqué un décès pour ne pas aller travailler, et 27% ont déjà  prétexté avoir été tirés au sort pour participer à  un jury populaire. Plus simplement, 47% ont déjà  prétendu être malade pour profiter d'un jour de congé en plus.

Mais certains employés sont, comment dire... hors catégorie. Voici 3 histoires de mensonges que vous n'auriez jamais pu imaginer!

> Voir aussi : Les mensonges les plus courants au travail

1. Il sous-traitait son travail en Chine

La paresse est un vilain défaut. Un développeur web d’une quarantaine d’années, tranquille père de famille américain, s’en est pourtant clairement rendu coupable…

En apparence, il était le meilleur employé de son entreprise. Il rendait de bons rapports, dans les délais. Et pourtant, cet employé passait ses journées à  faire semblant de travailler, pendant qu’une entreprise basée en Chine effectuait son travail pour 20% de son salaire.

L’homme en question surfait toute la journée sur Reddit, Ebay, Facebook et Linkedin, et visionnait quantité de vidéos de chats.

"Au final, il apparaît qu'il gagnait plusieurs centaines de milliers de dollars par an et qu'il ne payait que 50.000 dollars à  la société chinoise de conseil qu'il mettait à  contribution", a expliqué la personne qui a publié cette histoire sur le blog Verizon RISK Team.

Une équipe de sécurité de l’opérateur de télécommunications Verizon avait en effet été chargé d’enquêter sur une mystérieuse connexion sécurisée qui reliait la Chine au réseau interne d’une entreprise américaine. Croyant être la cible de hackers, la société en question avait fait appel aux services de Verizon.

Une fois le pot-aux-roses découvert, l’employé a immédiatement été licencié.

2. Jean- Philippe Gaillard, directeur d’aéroport sans diplôme

Présentant beaucoup de qualités, un homme de 44 ans, diplômé en ingénierie de navigation aérienne, accède en novembre 2011 au poste de directeur de l’aéroport international de Limoges. En février 2012, c'est-à -dire 3 mois après sa mise en service, on découvre que son diplôme était un faux… Et que Jean- Philippe Gaillard avait également menti sur son casier judiciaire.

L’homme avait en effet déjà  été condamné pour escroquerie et abus de confiance à  Agen, Bordeaux et Périgueux, révèle Le Monde. M. Gaillard s’affichait pourtant dans les médias, c'est d'ailleurs pourquoi une ancienne compagne qui l’a aperçu sur France 3 l’a dénoncé.

L’homme a été condamné en septembre 2012 à  deux ans de prison ferme pour escroquerie. "J'avais échoué à  la formation aéronautique, mon souhait le plus cher. C'était un échec retentissant, a-t-il déclaré, toujours selon Le Monde. "Pendant dix ou quinze ans, j'ai utilisé beaucoup de subterfuges pour fuir cet échec retentissant."

3. Un joueur de football américain ment sur la mort de sa petite amie

C’est l’histoire d’un jeune joueur de football américain très talentueux. En 2012, il a d’ailleurs été élu joueur défensif universitaire le plus titré de l’histoire du football américain.

Manti Te’o, américain originaire des îles Samoa, était extrêmement populaire et admiré. Il a plus que jamais suscité l’empathie lorsqu’il a révélé que sa grand-mère était décédée, suivie de quelques heures par sa petite amie, Lennay Kaku, emportée par une leucémie.

Les médias s’emparent de l’histoire du courageux sportif, qui déclare même qu’il n’assistera pas aux funérailles de sa copine, comme elle le lui avait demandé : il avait en effet un important match à  jouer ce jour-là . L’émotion est à  son comble, et les médias la relaient naïvement.

Finalement, le site sportif Deadspin révèle que la fameuse Lennay Kaku n’a jamais existé. Il n’existe aucun avis de décès à  ce nom et les photos d’elle sur les réseaux sociaux appartiennent à  une autre jeune fille, bien vivante.

Avec cet étrange mensonge, le footballeur n’a rien fait d’illégal. Mais après cette perte de crédibilité, la suite de la carrière du prometteur Manti Te’o paraît assez compromise.

> Découvrez toutes nos offres d'emploi en 2017 ! Plus de 1500 offres

Retour à la liste