Les réseaux sociaux : un défouloir pour les frustrations au travail

RegionsJob a réalisé un baromètre « Emploi et réseaux sociaux », avec l’outil d’analyse des conversations Bringr consacré à  ce sujet.

Les chercheurs de RegionsJobs se sont intéressés aux différents sujets relatifs au travail et traités sur les réseaux sociaux. Le patron, les collègues, les réunions et les pauses café ont généré 600 000 messages du 22 novembre 2013 au 6 janvier 2014, tous passés en revue par ces experts. Les réseaux qui ont été pris en compte sont Twitter, Facebook, Instagram, Google+, Tumblr, YouTube et Vimeo.

Les sujets les plus abordés sont en ordre décroissant le patron, les réunions et les collègues. Les discussions relatives aux patrons concernent généralement les grands dirigeants, en rapport avec l’actualité. Les internautes évoquent très peu leur propre patron.

La réunionite à  l’honneur

En revanche, les internautes ne sont pas avares de commentaires sur les réunions. Angle d’attaque préféré : la plaisanterie. Ainsi, fin novembre, l’un des tweets les plus populaires fut celui du blog satirique Le Gorafi, qui imaginait l’arrestation d’un patron atteint de réunionite aiguà« et torturant ses employés avec 17 réunions par jour. D’autres internautes se frottent les mains lorsque leurs collègues sont bloqués en réunion tandis qu’eux se la coulent douce sur les réseaux sociaux.

Les collègues sympas ou espions

Les commentaires au sujet des collègues sont étrangement positifs. Les internautes évoquent des moments de complicité et des moments festifs.

Mais le net sert aussi à  dénoncer des pratiques managériales peu orthodoxes. Le témoignage d'une standardiste d’Apple a ainsi fait le tour des réseaux sociaux fin 2013 :

Les pauses

Les pauses déjeuneur, cigarettes, cafés et autres thés figurent parmi les thématiques de prédilection des internautes. Que ce soit pour louer ces moments de détente ou pour houspiller les dilettantes de service, les internautes adorent parler des breaks en tout genre.

Les conseils

Les internautes partagent aussi de nombreux conseils relatifs au monde du travail. Recrutement, CV, entretien d’embauche, lettre de motivation, les avis d’experts sont partagés à  gogo sur la toile.

English please !

RegionsJob note aussi une tendance accrue de l’utilisation de l’anglais dans les échanges sociaux relatifs au travail. Parmi les termes les plus utilisés, nous retrouvons : corporate, meeting, ASAP, brief, overbooké, to do list, benchmarking, open space, brainstorming, deadline, feedback, conf-call et reporting. De quoi perdre son latin !

 

Retour à la liste