Les rituels du matin de Pierre Rion, un business angel super actif

Ancien entrepreneur reconverti aujourd’hui en business angel, Pierre Rion est une figure importante de l’économie wallonne. Ingénieur civil de formation, il créa sa première entreprise pendant son service militaire et devint plus tard Président d’IRIS Group. Désormais, cet homme d’affaires né à Charleroi consacre son temps et son argent à soutenir des jeunes entreprises qu’il accompagne en jouant le rôle de coach.

Non content de se limiter à son travail d’angel investor, Pierre Rion cumule également les fonctions d’Administrateur de l’Union Wallonne des Entreprises et de CPH Banque. Il est aussi Président du Cercle Wallonie, Vice-Président de l’Agence du Commerce Extérieur et de la société Belrobotics. Directeur de nombreuses sociétés (akkanto, XDC, Pairi Daiza et Maxel & Oldenhove), Pierre Rion siège comme Président des Conseils d’administration de EVS Broadcast Equipment et est CEO d’Aviarent Wallonie.

Homme de la terre, il est aussi un grand amateur de vin et exerce même le métier de viticulteur  lorsqu’il n’est pas dans les airs à piloter les avions de sa compagnie aérienne.

Nous avons donc rencontré un homme très occupé qui débute toujours ses journées vers 5h du matin car comme il le dit lui-même,  « on fait les choses de façon optimiste quand on voit le jour se lever ».

A quelle heure commencez-vous votre journée de travail ? 

"Je me lève tôt car ma grand-mère me disait toujours en wallon "Il faut être réveillé avant les poules". Elle se réveillait de très bonne heure. C’est important pour moi d’être opérationnel quand le jour se lève. J'ai deux régimes, le régime d'été et le régime d'hiver."

"En été, je me lève en général vers 5h et je commence la journée en allant travailler dans mon jardin. J’enlève les mauvaises herbes dans le potager. Je possède aussi un vignoble. Les travaux de la vigne sont plus faciles à faire le matin. Après avoir pris ma douche, je déjeune en lisant la presse et je discute avec mes enfants."

"En hiver, je me lève un peu plus tard, à 5h30, et comme il n’y a pas de travaux à faire au jardin, je prends mon petit déjeuner et je lis la presse au bureau. Il est courant que je donne des rendez-vous à 6h30 du matin. Mon agenda est très rempli."

Quelle heure est-il lorsque vous prenez votre petit déjeuner? 

"Lorsque je travaille dans les vignes, je suis prêt vers 7h. Si je me suis occupé du potager, je termine vers 6h15. On déjeune en famille et puis je vais au bureau qui se trouve à 10 minutes de chez moi à Gembloux, le long de la gare. C’est un avantage car cela me permet de me déplacer un maximum en train."

Que prenez-vous comme petit déjeuner? 

"Je mange un petit déjeuner très copieux ce qui m’évite de manger à midi. Je gagne aussi du temps. Généralement, je mange du salé, soit des choses fraîches comme des légumes ou alors j'achève les plats de la semaine. Ca ne me dérange pas de manger du poisson ou du filet américain le matin."

Quelle presse lisez-vous? Sur quel support? 

"Je lis la presse sur mon iPad. Je consulte deux types de presse : la presse quotidienne, L'Echo, La Libre, Le Soir et The Times; et la presse hebdomadaire, Trends.  Je lis aussi les titres flamands comme De Standaard et toutes les reviews technologiques comme Mac4Ever, MacBidouille, TechRadar et Gizmodo."

Comment réagit votre entourage face à votre rythme? Ca les inspire? 

"Je crois beaucoup dans la vertu de l'exemple. Je suis un petit fils d'instituteur et on m'a enseigné à toujours montrer l'exemple. Montrer l'exemple, c'est se lever tôt et être le premier au bureau et le dernier au bureau le soir. En famille, c'est pareil. Les gens ont mauvaise conscience s'ils restent dans leur lit. Les grasse matinées, c'est à dire dormir jusque 8 heures, ne sont pas appréciées à la maison !"

A quelle heure terminez-vous votre journée? 

"Je rentre à la maison vers 19h pour le repas du soir. Je ne travaille plus et je peux faire la fête ! Cela étant, je vais me coucher tôt, à 22h, car j'ai besoin de 6h de sommeil minimum. Je m’endors en écoutant des podcasts. Je suis né dans une famille de radioamateurs. C'est une habitude et je n’arrive pas à m’endormir sans mes émissions radio."

Les weekends? Vous dormez un peu plus? 

"Pas vraiment, ou alors juste une demi-heure de plus. Il m'arrive de terminer un podcast qui était en cours. En hiver, je vais en général au bureau et je reviens vers midi. En été, je suis dans mon jardin."

Que faites vous comme premier travail au bureau?

"Je lis mes mails, en moyenne 400 mails par jour. Si je ne les lis pas régulièrement, je suis complètement noyé. Lorsque j'arrive au bureau, je dois absolument vider ma boîte mail sinon je ne peux pas commencer la journée."

Texte: Aurélie Ghalim

Retour à la liste