Les travailleurs belges fument plus que la moyenne de la population

Publié : jeudi 25 janvier 2018 Par

Trente-quatre pour cent des travailleurs belges fumaient en 2017 alors que la moyenne nationale s’élève à 20 %. C’est ce qui ressort mercredi d’une étude du service externe de prévention et de protection au travail Mensura, relaye Belga. Les secteurs du bâtiment et de l’Horeca sont les plus touchés avec 42 %.

Fumeurs

Le tabagisme chez les travailleurs est en baisse sur les dix dernières années: de 39 % en 2008, il est passé à 34 % en 2017. La diminution la plus marquée concerne les 45-54 ans et les moins de 35 ans (-5 %).

Le taux de travailleurs fumeurs diminue avec l’âge: 39 % pour les moins de 35 ans, contre 27 % chez les 55 ans et plus. Les hommes sont plus concernés que les femmes: 38 % des hommes fument, contre 26 % des femmes.

Les secteurs du bâtiment et de l’Horeca (42 %) comptent le plus de fumeurs, tandis que les soins de santé et la chimie affichent le taux le plus bas (26 %). La chimie (-10 %) et l’Horeca (-6 %) sont ceux qui ont enregistré la plus forte baisse en dix ans. À l’inverse, le secteur des services a connu une augmentation de 3 % entre 2015 et 2017.

>> Vous cherchez un job ? Découvrez nos 1.300 offres d'emploi !

Retour à la liste