Lidl va engager une centaine de collaborateurs

Publié : mardi 23 février 2016 Par

La chaîne de supermarchés a décidé d’investir dans la construction d’un nouveau bâtiment sur un terrain situé au parc d’activités d’Aye, le long de la N4, à Marche-en-Famenne. La première pierre de vaste complexe a été symboliquement posée en présence notamment du premier Ministre, Charles Michel, ce mardi 23 février.

« Ce projet souligne la croissance de Lidl en Belgique. Au cours des dernières années, nous avons gagné la confiance des consommateurs en leur proposant des produits d'excellente qualité à un prix très compétitif. Aujourd’hui, nous ne nous considérons plus comme un hard discounter, mais plutôt comme un smartdiscounter », commente Julien Wathieu, porte-parole de l'enseigne. « L'élément 'discount' est maintenu et souligne notre politique de prix bas. Par ailleurs, nous voulons aussi faire du shopping une expérience agréable et continuer à offrir à nos clients des produits frais. Il est donc primordial que la qualité de notre propre soutien logistique soit excellente. Tels sont les objectifs de cet ambitieux projet de Marche-en-Famenne. »

Le contexte étant posé, les conséquences en termes d'emplois seront positives. « Nous prévoyons l’engagement de quelque 100 collaborateurs, principalement issus de la province luxembourgeoise. Nous travaillons à l’élaboration d’un plan de recrutement visant à créer différents partenariats à l’échelle locale », poursuit Julien Wathieu.

Cette nouvelle plate-forme logistique desservira 60 des magasins Lidl dans les provinces de Liège, Namur, Luxembourg et le Grand-Duché de Luxembourg. « Cet investissement de 50 millions d’euros permettra à Lidl d’offrir à ses clients des produits frais et de qualité d'une manière encore plus efficace. En plus de créer une centaine d’emplois, le centre de distribution intégrera des accents durables et de nombreuses innovations technologiques. » Le complexe, qui bénéficiera d'un éclairage « led », de panneaux photovoltaïques, de toitures végétalisées pour les bureaux et de systèmes de climatisation faible consommation d'énergie, notamment, sera mis en activité en mars 2017.

Retour à la liste