Manger bruyamment : la gêne n° 1 au bureau

C'est la nouvelle mode au bureau : les travailleurs ne prennent plus leur pause de midi. Face au travail qui s'accumule, nombre d'entre eux ne quittent plus leur lieu de travail, mais s'enfilent en vitesse un sandwich tout en continuant à pianoter sur leur clavier d'ordinateur.

Il n'est donc pas surprenant que les collègues qui mangent bruyamment soient aujourd'hui devenus la principale source d'irritation au bureau. Une récente étude faite auprès de 2500 Britanniques par le fabricant de soupes Ainsley Harriott Cup Soup, révèle que les collègues qui mangent bruyamment sont le premier problème de 57 % des personnes interrogées. 26 % se disent dérangés par l'odeur de nourriture pendant qu'ils travaillent. Le laisser-aller et l'accumulation de la vaisselle figurent eux aussi parmi les principales causes d'énervement :

  1. Manger bruyamment
  2. Collègues négligés
  3. Ne pas faire la vaisselle
  4. Aliments odorants
  5. Retardataires
  6. Ne pas écouter
  7. Commères
  8. Le bruit des stylos
  9. Appels personnels
  10. Se plaindre d’être malade

Souffrir en silence

Aussi fort que cela puisse nous déranger, nous préférons toutefois souffrir en silence au lieu de nous exprimer : pas moins de 83 % évitent la confrontation et gardent leurs plaintes pour eux. Les hommes osent un petit peu plus souvent exprimer leur mécontentement que les femmes : 20 % contre 14 %. Ceux qui se plaignent le font avant tout lors d'une conversation personnelle, bien que 2 % préfèrent envoyer un e-mail.

L'expert de l'étiquette William Hanson conseille malgré tout d'exprimer son irritation, sans pour autant la claironner dans tout le bureau. Selon lui, « le mieux à faire, c'est de prendre le collègue à part et de lui dire subtilement, en souriant et sur le ton le plus amical possible, que son comportement vous dérange ».

Retour à la liste