Meat&More : « Nous voulons consacrer chaque minute à nos salariés »

Publié : lundi 22 août 2016

Pragmatique. Il n’y a pas de meilleur qualificatif pour décrire le style de Meat&More. Le souci du bien-être de ses collaborateurs lui colle à la peau, tant chaque salarié peut faire entendre sa voix et contribuer personnellement au succès des chaînes de magasins Buurtslagers et Bon’Ap. Le jury y a vu d’excellentes raisons de nominer l’entreprise transformatrice de viande d’Aalter dans la course au Talent Mobility Award.

HR Business Partner, Céline Demey : « Nous sommes naturellement très heureux d’être ainsi reconnus. Nous n’avons pas l’habitude de partager spontanément nos succès à l’extérieur de notre entreprise. Mais nous trouvions que notre histoire était riche d’enseignements pour les autres. Nous sommes fiers en tout cas de nos réalisations.

Comment stimulez-vous la flexibilité de vos salariés ?

« Jusqu’en 2012, nous nous concentrions sur l’opérationnel. Notre croissance rapide nous obligeait à investir des moyens considérables dans la production, le planning, les appareils… Nous avons adapté nos priorités quand nous avons compris que des collaborateurs passionnés pouvaient encore renforcer notre développement. Avec comme credo : « La bonne personne à la bonne place, où elle se sent comme chez elle ». Et nous nous investissons encore à fond dans la communication ouverte, la satisfaction au travail et la mobilité interne. »

Comment avez-vous procédé ?

« Dans un premier temps, nous avons réexaminé l’éventail des tâches de tous les responsables de la production en veillant à ce qu’ils libèrent du temps dans leur agenda pour qu’ils puissent consacrer chaque minute à leurs collaborateurs. Nous voulons qu’ils connaissent leurs collaborateurs et leurs talents sur le bout des doigts. Se sentent-ils encore bien dans leur fonction ? Trouvent-ils leur place dans l’équipe ? Il incombe aux responsables de mener ces entretiens et de proposer des adaptations.»

Les responsables ont réussi à impliquer les collaborateurs ?  

« Certainement. La culture est devenue si ouverte que les collaborateurs expriment spontanément ce qu’ils ont sur le cœur. Désormais, ils osent avouer qu’ils ne sont pas à leur place. Ils ne le gardent pas pour eux. Ils ont vu que d’autres avant eux avaient changé de fonction et sont à présent plus épanouis. En outre, nous appliquons une période d’essai. Si le changement ne donne pas satisfaction, le collaborateur peut revenir. Personne ne le lui reprochera. Au cours des deux dernières années, 29 collaborateurs de la production ont changé de fonction en interne. Pour certains, c’était le premier changement de poste chez Meat&More. D’autres en sont déjà à leur deuxième, voire troisième rotation. »

Quelle est l’entreprise ou l'organisation qui peut se targuer d’être la plus flexible en Belgique ? Nous connaîtrons la réponse à la fin du mois de septembre, lorsque la société de consultance RH, Ascento, décernera pour la première fois le Talent Mobility Award. Quarante organisations s’y sont inscrites, cinq ont passé les sélections. Découvrez leur histoire singulière. 

Plus d'info sur: talentmobilityaward.be/fr/

Retour à la liste