Mes collègues me dérangent constamment. Comment me concentrer ?

Publié : mardi 17 janvier 2017

Un collègue qui vous raconte ses aventures du week-end, un coup de téléphone, votre chef qui vous demande une info urgente… Il est rare que vous puissiez travailler sans interruption. Il existe toutefois quelques trucs pour améliorer votre concentration.

Besoin de temps

Votre cerveau a besoin de temps pour pouvoir se concentrer. Selon le professeur américain Mihaly Csikszentmihalyi, il faut environ 20 minutes pour se retrouver en state of flow. C’est seulement à  cet instant que votre moteur se mettra en marche et que vous pourrez travailler efficacement. Si vous êtes dérangé en permanence, vous n’atteindrez malheureusement pas ce flow.

À la fin de la journée, vous vous demandez si vous êtes parvenu à  accomplir tout ce que vous deviez faire ? Très frustrant.

Conseils pour soigner votre concentration

La plupart des employés n’auront jamais l’occasion de travailler sans aucune interruption. À part s’ils viennent au bureau le week-end, ou si tous leurs collègues tombent malades, ou encore si tous les téléphones tombent en panne. Mais il est possible de travailler à  sa concentration. Et c’est tout bénéfice ! Voici quelques conseils.

1. Quittez cet open space !

Trouvez un bureau pour vous seul ou à partager avec un collègue. Un open space est une énorme caisse de résonnance pour tous les bruits et les mouvements qui vous entourent.

> 5 conseils pour améliorer le travail en open space !

2. Protégez vos vagues de concentration

La concentration fonctionne souvent par vagues. Si un collègue a besoin de vous, il peut par exemple venir à  votre bureau et attendre que vous le regardiez pour vous dire de quoi il s’agit. Vous aurez ainsi l’occasion d’aller au bout de votre vague de concentration et il sera moins frustrant de passer à autre chose. Arrangez-vous avec vos collègues pour procéder de la sorte au lieu de vous interrompre les uns les autres.

3. Laissez le téléphone sonner plus longtemps

Le principe est le même : vous laissez vos pensées suivre leurs cours avant de décrocher et vous donnez ainsi l’occasion de rester concentré plus longtemps.

> 8 situations où il faut décrocher le téléphone

4. You've got mail

La plus grande source de distraction pour la plupart des gens. Vous êtes occupé sur une tâche qui requiert votre attention et, Pling !, un mail arrive. Naturellement, vous devez regardez immédiatement de quoi il s’agit, car ce pourrait être un message important. Et Pling !, encore un. Cette façon de travailler crée vraiment une accoutumance et il est donc difficile de se défaire de cette habitude. Pour commencer, désactivez le son et l’alerte de l’arrive d’un nouveau mail.  

5. Commencez la lecture de vos mails après 11 h

Vous ne raterez pas grand-chose, mais vous donnerez l’occasion de démarrer la journée de façon productive. Si vous voulez laisser libre cours à votre créativité, laissez vos mails en attente toute la journée.

> Quand les e-mails mènent au burnout

6. Bloquez certains moments où vous devez vraiment vous concentrer

Travaillez une journée de la maison, allez vous installer quelques heures dans une autre pièce, allez vous asseoir dans un café où personne ne vous connaît. Pour trouver quelques moments de tranquillité, il faut parfois ruser.

Source : Taco Oosterkamp, avec la collaboration de Lifehacking.nl

Retour à la liste