Mieux se connaître pour améliorer la cohésion d’équipe

Rédigé par: Laurence BRIQUET
Date de publication: 23 janv. 2024
Catégorie:

Comment la connaissance de soi peut-elle aider la compréhension et la cohésion de l’équipe ? C’est tout l’enjeu de l’Ennéagramme, une grille de lecture humaine qui met en avant les forces des personnes mais aussi leurs peurs ou encore leurs attentes.

Ennéagramme
Bien connaître ses équipes et faire en sorte qu’elles soient efficaces et tournent bien, c’est l’objectif de nombreux managers. Comment justement bien les comprendre ? Différents outils existent dont l’Ennéagramme. Utilisée depuis l’Antiquité, il s’agit d’une grille de lecture humaine qui aide à structurer la personnalité à partir de neuf différents types de fonctionnement relatifs aux directions de trois centres d’intelligence (mental, émotionnel et instinctif, que l’on peut résumer par tête, cœur et corps) que nous possédons tous. En clair, elle permet de voir si vous êtes plutôt battant, observateur, altruiste ou encore médiateur et de partir de la conscience qu’on a de soi. Des qualités qu’il est bon de connaître quand on travaille en équipe. « C’est un outil d’approche de soi qui permet d’aller chercher la paix intérieure. Chacun de nous est unique et a un camp de base qui correspond à un des neuf types de fonctionnement. Le connaître permet de mettre des mots sur la façon dont on fonctionne et aide à comprendre comment on interagit avec les autres », explique Rachel Vandendooren, coach formée et certifiée à l’Ennéagramme.

Dans le monde de l’entreprise, l’Ennéagramme se révèle être, aux dires de la coach,  un « puissant outil de management ». « Il aide à la compréhension des personnalités, en mettant en avant les forces de chacun.  En identifiant les motivations et les comportements de chaque personne, il est possible de favoriser une meilleure communication et une collaboration harmonieuse », ajoute-t-elle.

Gestion des conflits
L’Ennéagramme aide également à avoir une gestion des conflits améliorée. Comment ? « Avec l’Ennéagramme, on est en mesure d’anticiper et de gérer les conflits de manière plus efficace, en aidant à comprendre les sources de tension qui peuvent exister entre les différents types de personnalités. Si on connaît les forces ou même les peurs des personnes, on peut mieux fonctionner ensemble mais aussi capitaliser dessus et mettre en place des plans de formations plus personnalisés. C’est une manière de mettre des mots sur ce qui se passe et ce dont on n’a pas forcément conscience. Bien se connaître et permettre également à l’autre d’avoir une grille de lecture complète. Par exemple, si on souhaite faire un focus sur la motivation de la personne, il faudra mettre en avant ses peurs sous-jacentes pour pouvoir avancer », poursuit Rachel Vandendooren.

C’est aussi un outil pour le manager qui comprend mieux les motivations et les besoins de ses équipes, ce qui va également lui permettre de développer ses compétences en leadership. « C’est véritablement une question de mouvement et d’entraîner les autres dans son sillage. C’est une grille de lecture, humaine, on l’a dit, mais c’est surtout un outil puissant, plus profond et très efficace pour une meilleure efficacité interpersonnelle ».

La force du collectif
« Il s’agit d’un outil pour toutes les générations. Ici, pas de slides ou de théorie, chacun se découvre au fur et à mesure de l’initiation. L’idée étant vraiment de connaître son camp de base, d’aller retrouver les autres et de mettre de la conscience sur les autres camps de base. On ne part pas d’un test. On apprend du collectif. C’est ce qu’Eric Salmon (NDLR : le fondateur du Centre d’Etudes de l’Ennéagramme, auteur d’ouvrages sur le sujet) appelle la force du collectif et de la tradition orale. Le collectif se met en branle et apporte des réponses aux uns et aux autres. On a souvent tendance à se focaliser sur ses points négatifs. Or, avec l’Ennéagramme, il est possible de mettre en lumière des faiblesses mais surtout des pistes d’amélioration et des éléments positifs, pour une meilleure compréhension de soi et des autres », conclut la coach.

Rachel Vandendooren [square]

Rachel Vandendooren, coach formée et certifiée à l’Ennéagramme

A noter : Rachel Vandooren organise une initiation à cet outil, les 25, 26 et 27 janvier prochain, à la Grand-Poste, de Liège., pour apprendre à connaître son camp de base. Plus d’infos : www.tetecoeurcorps.be