Mon patron veut m'offrir une voiture de société, mais je viens d'en acheter une neuve...

Publié :

Mon patron veut m'offrir une voiture de société, mais je viens d'en acheter une neuve... Puis-je lui demander de remplacer la voiture par un salaire plus élevé ?
 

Nous supposons que la proposition d'une voiture de société est à  prendre dans le cadre d'une (re)hausse salariale ou d'une nouvelle promotion. Et qu'il vous serait possible également d'utiliser votre voiture de société à  des fins privées. Dans ce cas, la voiture de société peut s'apparenter à  une partie de votre salaire.

La hauteur du montant du salaire à condition de respecter les barèmes précis du secteur ou l'attribution d'avantages tels qu'une voiture de société par exemple font partie de la négociation avec votre employeur. Vous pouvez donc négocier cet avantage.

> Voir aussi: Comparez votre salaire actuel avec notre outil "compas des salaires"

Sachez que dans de nombreuses entreprises, il existe un lien directe entre l'attribution d'une voiture de société et une catégorie de salaire ou une fonction bien précise. Ces règles sont reprises en générale dans la car policy ou le règlement des salaires.

Conclusion 

Si vous refusez l'avantage d'une voiture de société, votre employeur n'est absolument pas tenu de compenser en salaire. Bien entendu, rien ne vous empêche de tenter la négociation.
À l'inverse, votre employeur ne peut reprendre la voiture de société de façon unilatérale. Votre voiture fait entièrement partie de votre salaire. L'employeur ne peut le réduire comme cela.

Si celui-ci devait tout de même agir de la sorte, alors il remettrait en cause une des conditions de travail essentielle de votre contrat. Dans ce cas, vous pouvez exiger de votre entreprise qu'elle respecte ses engagements ou vous pouvez entamer une procédure en justice afin de casser votre contrat.

> Découvrez nos 1700 nouvelles offres d'emploi 

Retour à la liste