Neuf trentenaires parlent de leur salaire

Ils ont déjà quelques années d'expérience derrière eux et sont bien installés dans leur vie professionnelle. A trente ans, ils commencent aussi à s'installer, acheter une maison ou faire des enfants... Combien gagnent-ils, comment s'en sortent-ils? Réponse avec neuf portraits !

1. Virginie Loute, 33 ans, infirmière, mariée, 2 enfants

Salaire ?

1 440 € net par mois. Avec 11 % de plus par prestation d'horaires irréguliers,
soit environ 1 600 € net, plus une assurance hospitalisation et
le remboursement des transports en commun (90 %).

Locataire ou propriétaire ?

Locataire, avec un loyer de 900 € par mois.

Combien vous coûtent vos enfants par mois ?

Entre 500 € et 600 € pour les frais scolaires, les activités extrascolaires,
les garderies, les vêtements…

Budget vacances ?

On part seulement une année sur deux. Et ce ne sont pas des vacances
à gros budget : une location à environ 1 200 € pour 15 jours, plus 500 € de transport et le reste...
Cela nous revient à plus ou moins 2 000 € pour toute la famille.

Un rêve inaccessible actuellement ?

Redevenir propriétaire. Nous avons vendu notre ancien appartement, qui devenait trop petit.
Mais avec deux salaires moyens, c'est tout simplement devenu impossible d'acheter.

2.Benjamin Noël, 32 ans, ingénieur en génie civil au Service public de Wallonie, en couple, sans enfant

Salaire ?

3 950 € brut. Je dispose également de chèques-repas (6,30 €)
et d'une assurance hospitalisation.

Locataire ou propriétaire ?

Propriétaire. Nous remboursons 1 200 € par mois pour le prêt
et n'avons reçu aucune aide extérieure au moment de nous lancer.

Épargne ?

Environ 150 € par mois et par personne. On prévoit d'acheter une voiture
et cela sert aussi à éponger les fins de mois difficiles.

Dans le rouge à la fin du mois ?

On n'a jamais eu de grosses difficultés, mais il arrive parfois qu'on ait quelques surprises,
comme le revenu cadastral à payer !

Loisirs ?

Pas plus de 50 € par mois.

Budget vacances?

On part chaque année. On prévoit entre 750 € et 1 000 € par personne.

Un rêve inaccessible actuellement ?

Comme on a fait bâtir, il reste encore des finitions à réaliser. Je pense que j'en aurai encore
pour cinq à dix ans avant que tout soit terminé et que cela me coûtera environ 50 000 €.
Je préfèrerais pouvoir confier les travaux à quelqu'un plutôt que de devoir les faire moi-même.

3. Emmanuel de Gheldere, 30 ans, ingénieur en mécanique, célibataire, sans enfant

Salaire ?

2 800 € brut. Mais, comme je pars beaucoup travailler à l'étranger,
ce salaire peut doubler, voire tripler. Je reçois également des
primes de risque, qui sont variables. Lorsque je travaille à l'étranger,
je suis logé et nourri par mon employeur.

Locataire ou propriétaire ?

Je viens d'acheter une maison. Je rembourse 800 € par mois pour mon prêt.
Mais c'est une maison à retaper. J'estime que les travaux me coûteront entre 40 000 € et 50 000 €.

Épargne ?

Aucune. Mon épargne, c'est mon investissement dans l'immobilier.

Budget vacances ?

Je déteste partir dans un Club Med, payer 4 000 € et être servi comme un roi.
Je préfère prendre un billet d'avion et partir à l'aventure.
Cette année, je pars au Brésil puis en Malaisie.
Le billet d'avion me coûtera 700 €.

Dans le rouge à la fin du mois ?

Jamais.

Un rêve inaccessible actuellement ?

Un rêve inaccessible actuellement ? Mon projet, ce serait simplement de fonder une famille.
Ce qui m'est aujourd'hui impossible étant donné mes horaires et mes obligations de voyager.
J'aimerais pouvoir offrir des études à mes futurs enfants et leur permettre de grandir dans le confort.

4. Elly Van Reusel, 38 ans, médecin généraliste chez Geneeskunde voor het Volk à Hoboken, cohabitante, 2 enfants.

Salaire ?

Je ne connais pas le montant brut, mais ça fait à peu près 1 600 € net pour un 4/5, sans treizième mois. Je reçois en plus une petite indemnité de déplacement pour mes visites à domicile. Pour un intellectuel, le fait de gagner peu donne plus de liberté.

Revenu net du couple ?

3 000 €.

Locataire ou propriétaire ?

Nous avons acheté une petite maison d'ouvrier à Deurne, sans aide extérieure. Nous avions suffisamment économisé pour en payer la moitié et avons emprunté le restant. Ce qui nous coûte 600 € par mois.

Combien vous coûtent vos enfants ?

Aucune idée ! Les nôtres ne nous coûtent presque rien. Ils sont encore petits et plusieurs patientes me donnent souvent de quoi les habiller en seconde main.

Dans le rouge à la fin du mois ?

 Jamais.

Épargne ?

Presque rien. Tout ce que je pourrais économiser part en contraventions ! Quand ce n'est pas pour avoir oublié ma ceinture, c'est pour avoir répondu au GSM en conduisant.

Budget vacances ?

500 €. Nous partons chaque année camper à la mer avec les enfants.

Loisirs ? 

Je vais régulièrement à la piscine. Cela ne me coûte que 3 € par semaine.

Un rêve inaccessible actuellement ?

 Je rêve de m'établir à l'étranger mais, pour tout un tas de raisons pratiques, ce n'est pas pour tout de suite.

5. An De Potter, 35 ans, psychologue (rémunérée comme bachelière et non au barème de master), cohabitante, 1 enfant.

Salaire ?

2 150 € brut pour 4/5, plus indemnité vélo, indemnités de déplacement, pécule de vacances et prime de fin d'année.

Revenu net du couple ?

3 080 € (2 fois 1 500 € + 80 € d'allocations familiales).

Locataire ou propriétaire ?

Propriétaire, avec 900 € par mois de remboursement hypothécaire. À deux, nous avons apporté 25 000 € de fonds propres.

Combien vous coûtent vos enfants ?

160 € pour la garderie, 150 € pour les repas, 20 € pour leurs habits, 30 € pour les couches, 10 € en moyenne pour les médicaments (y compris la crème solaire et autres soins pour le bébé).

Dans le rouge à la fin du mois ?

 Jamais. Nous nous efforçons de mettre un peu d'argent de côté au début de chaque mois et il nous arrive de devoir réalimenter notre compte courant avant la fin du mois.

Épargne ?

 Je n'épargne pas systématiquement, mais j'essaie d'économiser un peu chaque mois. C'est extrêmement variable : parfois 100 € ou 200 €, parfois rien.

Budget vacances ?

Un petit 1 500 € pour les grandes vacances, 500 € pour s'évader de temps en temps le week-end.

Loisirs ? 

Chiner dans les brocantes : ce type de dépenses varie évidemment d'une semaine à l'autre, mais en moyenne, cela doit représenter quelque 70 € par mois. Cours du soir de dessin : 20 € par mois.

Un rêve inaccessible actuellement ?

Transformer notre maison… il y en aurait pour 60 000 €.

6. Steven Ceuppens, 32 ans, responsable de communication, cohabitant, 1 fille et bientôt un 2e  enfant.

Salaire ?

3 410 € brut, plus 200 € d'indemnité de détachement.

Revenu net du couple ?

3 696 €, incluant 86 € d'allocations familiales et mon indemnité de détachement.

Locataire ou propriétaire ?

Propriétaire, avec 1 100 € de remboursement pour l'hypothèque et 300 € pour les panneaux solaires. Mes grands-parents et ma grand-tante ont financé une partie des frais notariaux (14 000 €) par le biais d'un compte épargne AXA spécifiquement destiné à cet usage.

Combien vous coûtent vos enfants ?

200 € par mois pour notre fille, principalement pour ses vêtements et ses produits de beauté. Beaucoup de détails pratiques sont pris en charge par la famille.

Dans le rouge à la fin du mois ?

Tous les mois. L'équipement de notre maison en est responsable pour une grande part.

Épargne ?

50 € par mois pour notre fille, plus nos deux pensions complémentaires à hauteur du plafond déductible. Et nous mettons 450 € par mois sur un livret en prévision des grandes dépenses.

Budget vacances ?

Nous voyageons à petit budget : camping et bed&breakfast, beaucoup de nature. Surtout parce qu'on adore ça. Ça n'excède jamais quelque 800 à 1 000 € par an.

Loisirs ?

Livres, théâtre et cinéma : maximum 100 € par mois. Et prochainement un nouvel appareil photo (2 000 €).

Un rêve inaccessible actuellement ?

À court terme, un grand voyage (5 000 € à 6 000 €) et à plus long terme, une résidence secondaire, mais c'est difficile d'en estimer le prix.

7. Jan Lievens, 32 ans, Project Manager en techniques de refroidissement chez Cooltech, célibataire, sans enfant.

Salaire ?

4 200 € brut, soit 2 500 € net, et 3 000 € à 5000 € de primes annuelles, en fonction de nos résultats. Plus une assurance hospitalisation, un GSM, internet, un laptop et une voiture de fonction (Mercedes classe C).

Revenu net du couple ?

 

Locataire ou propriétaire ?

Propriétaire, avec 1 000 € de crédit hypothécaire. Je n'ai bénéficié d'aucune aide extérieure.

Dans le rouge à la fin du mois ?

 Jamais.

Épargne ?

750 € par mois.

Budget vacances ?

3 000 €, pour moi seul.

Loisirs ?

 150 € pour du fitness et du football.

Un rêve inaccessible actuellement ?

Je voudrais acheter une petite propriété à la côte. Je me suis fixé un budget de 150 000 € et je suis déjà en train de les économiser.

8. Geoffrey Parks, 33 ans, coach et consultant indépendant en entreprise, marié, 2 enfants


Salaire ?

Environ 3 000 € brut.

Revenus du couple ?

 

Principales dépenses ?

Au total, 3 200 € pour quatre, tout compris. Cela comprend, entre autres, l'emprunt de la maison, l'énergie, les assurances, l'alimentation, la garderie, le téléphone, la voiture, l'épargne...

Locataire ou propriétaire ?

Nous remboursons 1 074 € par mois pour le prêt lié à l'achat d'une maison et avons reçu une aide extérieure de nos parents pour cet achat.

Dans le rouge à la fin du mois ?

Trop souvent !

Épargne ?

200 € par mois + 40 € par mois par enfant.

Budget vacances ?

2 000 € par an pour toute la famille.

Loisirs ?

Jogging, activités entre amis ou en famille : 350 €.

Un rêve inaccessible actuellement ?

Une résidence secondaire à la mer ou à la montagne. Budget minimum : 100 000 €.

9. Alexandre Kaiser, 31 ans, assistant de projets chez Atrium, en couple, sans enfant


Salaire ?

2 100 € brut, auxquels il faut rajouter le GSM, l'abonnement Stib, le 13e mois et les chèques-repas.

Principales dépenses ?

Entre 100 € et 200 € par mois en nourriture.

Locataire ou propriétaire ?

Locataire. Je partage le loyer avec ma copine, à raison de 435 € chacun, toutes charges comprises avec internet. Je compte acheter une maison dans un ou deux ans. Je tâche de mettre pas mal d'argent de côté pour cela.

Dans le rouge à la fin du mois ?

Je pense que je gère mon argent au mieux. Je ne suis jamais dans le rouge à la fin du mois. Je n'aime pas trop utiliser ma carte de crédit, car elle ne donne aucun repère sur l'argent qu'il reste sur le compte. Il n'empêche qu'en voyage, la Visa est bien pratique.

Épargne ?

Entre 500 € et 600 € par mois. Parfois plus, mais alors avec un voyage dans la tête. J'épargne 75 € par mois dans une épargne logement et entre 800 € et 1000 € par an pour mon épargne pension. L'avantage avec ces deux systèmes d'épargne, c'est que je récupère, via les impôts, entre 30 % et 40 % des montants épargnés.

Loisirs ?

S'il me reste de l'argent à la fin du mois, je le dépense principalement en disques et en livres. Je m'offre aussi un petit resto de temps à autre.

Budget de vacances ?

Je voyage beaucoup, mais j'essaie de limiter mes dépenses à 1 500 € par voyage de trois à quatre semaines. Le dernier en date : trois semaines en Islande pour 1 100 €. Le voyage qui m'a coûté le plus cher : le Canada et les USA en avril dernier.

Un rêve inaccessible actuellement ?

Acheter une belle grosse maison. Cela couterait plus d'un million d'euros sur Bruxelles.

 

Retour à la liste