Obtenez une lettre de recommandation qui fera la différence

Il ne suffit pas de se munir d’une lettre de recommandation pour faire bonne impression auprès du recruteur. Si vous voulez faire la différence par rapport à  vos concurrents, vous devez décrocher LA lettre de recommandation qui vous présentera comme le candidat parfaitement taillé pour le poste brigué. Cette lettre de recommandation se prépare de la même manière qu’une lettre de motivation : elle ne doit pas énumérer vos (innombrables) qualités, mais bien mettre en exergue celles qui sont d’une importance particulière pour la future fonction que vous exerceriez.

> Voir aussi : Lettre de motivation : montrez que vous partagez la culture de l’entreprise!

Voici comment obtenir LA lettre de recommandation qui fera la différence.

Briefez votre ancient boss

Sauf circonstances exceptionnelles, votre ancien patron sera disposé à  vous écrire une lettre de recommandation. Veillez toutefois à  la lui demander au bon moment, de la bonne manière. Ne sollicitez pas cette faveur entre deux, en le croisant par hasard dans la rue, par exemple. Prenez le temps de lui rédiger un e-mail circonstancié, pour qu’il saisisse l’importance de votre demande. Joignez un exemplaire mis à  jour de votre CV et mentionnez les spécificités du poste que vous postulez. Précisez aussi pourquoi vous pensez être la personne la plus compétente pour le job. De la sorte, il saura très précisément de quoi il s’agit lorsque le recruteur l’appellera pour développer son avis. Il pourra également mieux rédiger sa lettre.

La lettre de recommandation est le seul moyen de faire parler quelqu’un d’autre de vos qualités à  votre place. Autant essayer de l’orienter dans la bonne direction et de lui faire dire ce que vous pensez que le recruteur veut entendre. Si vous êtes journaliste et que vous êtes aussi bon devant que derrière la caméra mais que vous pensez que l’une des deux qualités est plus importante que l’autre, n’hésitez pas à  la dire.

> Voir aussi : 5 astuces pour impressionner votre boss

Assurez le suivi

Montrez à  votre ancien boss que vous lui êtes reconnaissant(e) de son geste et que vous réalisez qu’il vous a consacré du temps et de l’énergie. Tenez-le au courant de l’évolution de votre candidature. Il devrait être l’un des premiers à  savoir si vous avez décroché le job. Même si le recruteur vous affirme ne pas avoir vérifié vos références, remerciez-le le plus rapidement possible. Vous ferez ainsi preuve de professionnalisme et vous montrerez que vous ne venez pas vers lui uniquement lorsque vous en avez besoin.

Même en cas d’échec

Tenez-le aussi au courant si vous n’avez pas obtenu le poste. Vous pourriez penser que ce n’est pas très pertinent, surtout si vous savez qu’il ne sera de toute façon pas contacté par le recruteur. Mais il s’agit d’une marque de respect et de considération envers celui qui est en train de répondre à  tous les appels de numéros inconnus depuis une semaine juste « au cas où » ce serait pour vous ! Par ailleurs, vous le préparerez ainsi aussi à  une éventuelle demande future.


Source: The Daily Muse

> Consultez aussi les nombreux jobs à pourvoir !

Publié :

Retour à la liste