Oups, je me suis trompé de destinataire !

Rédigé par: Mélodie Voué
Date de publication: 8 nov. 2019

Une seconde d’inattention au moment d’appuyer sur « envoyer », et le mail incendiaire à propos de votre patron ou d’un collègue n’arrive pas à bon port. Pire, vous l’envoyez à la personne concernée. Dans ces cas-là, on n'a qu’une seule envie : se cacher sous son bureau, voire carrément démissionner. Heureusement, pas besoin d’en arriver jusque là. 

panic

Evitez de médire 

Il est parfois tentant d’exprimer son mécontentement envers quelqu’un, parfois encore plus au boulot. Mais pour éviter tout risque, abstenez-vous d’envoyer des mails personnels au travail. Une erreur est vite arrivée. En 2011, un salarié français a été licencié à cause d’un mail insultant à l’égard de son employeur. Il l’avait malencontreusement envoyé à un collègue au lieu de son épouse. Il est très rare d’en arriver à telles extrémités, mais vous voilà prévenus…

>> A lire aussi : Que faire si vous avez envoyé un e-mail à la mauvaise personne?

Prenez votre temps

Ecrivez le nom du destinataire après votre mail. Et vérifiez-le plusieurs fois. Les carnets d’adresse contiennent souvent des noms très proches. Soyez également prudent avec l’option « répondre à tous ». Le PDG de Quo Vadis en a fait l’amère expérience : il a répondu à son directeur technique en critiquant un client qui était en copie. 

>> A lire aussi : Votre patron a-t-il le droit de lire vos mails?

S’il est trop tard 

En dernier recours, il existe quelques messageries (Outlook par exemple) qui permettent d’annuler un mail. A condition qu’il n’ait pas encore été lu et que vous soyez rapide. Vous disposez en général de quelques secondes. Si malgré ça, le mal est déjà fait, il n’y a pas beaucoup de solutions. Il faut agir directement et aller trouver la personne concernée pour s’expliquer et s’excuser. Rien ne sert de nier ou de ne rien dire. 

>> Retrouvez toutes nos offres d'emploi