Parité au travail: il faudra encore attendre 200 ans

Rédigé par: M. Martin
Date de publication: 19 déc. 2018

Si les inégalités de salaire entre les hommes et les femmes se sont légèrement réduites par rapport à l’année dernière, il faudra encore attendre plus de 200 ans pour parvenir à la parité dans le monde du travail.

C’est ce que révèle mardi un rapport du Forum économique mondial (WEF), relaye Belga. L'étude a été réalisée dans 149 pays. 

Le rapport annuel sur la parité examine la situation dans quatre domaines: l'éducation, la santé, la politique et le monde du travail. Après des années de progrès constants en matière d'éducation, de santé et de représentation politique, la place des femmes a toutefois reculé dans ces trois domaines cette année, relève le WEF. Dans le monde du travail, des progrès ont été enregistrés, mais pas de façon extraordinaire puisque l'écart entre les salaires s'élève encore à plus de 50 %.

En outre, selon l'étude, il y a désormais proportionnellement moins de femmes que d'hommes sur le marché du travail, en raison notamment de l'impact de l'automatisation sur des postes traditionnellement occupés par des femmes. Parallèlement, les femmes sont sous-représentées dans les secteurs d'activité en croissance qui nécessitent des compétences et des connaissances en sciences, en technologie, en ingénierie ou encore dans les mathématiques.