Passer des tests psychologiques

Publié : jeudi 26 novembre 2015

De nombreuses entreprises font appel aux tests psychologiques, comme instrument d'aide lors de la sélection du bon candidat.

Sachez que vous ne pouvez pas vous tromper ou commettre une erreur lorsque vous remplissez un test psychologique. Les résultats ne valent pas davantage qu'une prévision quant à l'aptitude requise pour une fonction donnée. Ils ne donnent qu'une indication générale sur l'adéquation du candidat aux exigences et aux normes que vise l'entreprise.

Vous pouvez cependant vous préparer aux méthodes de pensée que requiert un test. Vous vous sentirez ainsi plus à l'aise au moment de passer les tests et aurez davantage confiance en vous. Mais les tests psychologiques sont-ils vraiment indispensables?

Les épreuves psychotechniques offrent à l'entreprise qui recrute un critère d'objectivation supplémentaire pour la sélection des candidats, et elles présentent surtout un sérieux gain de temps par rapport à d'autres méthodes de sélection comme l'entretien.

Découvrez les entreprises qui recrutent. Plus de 800 offres d'emploi à pourvoir.

Les différents types de tests Tests d'intelligence

L'épreuve d'intelligence consiste à vous faire accomplir, dans une limite de temps donnée, un certain nombre de tâches. Dans la majorité des cas, les tâches se présentent sous la forme de choix multiples. Si, en général, le temps de réponse est mesuré, le degré de difficulté augmente au fur et à mesure.

La plupart des tâches ne peuvent être réalisées dans le temps imparti. Vous ne devez donc pas vous faire de soucis si vous ne réussissez pas à compléter jusqu'au bout la liste des questions.

Ce que vous devez faire, lorsque vous passez un test d'intelligence, c'est traiter l'information proposée de manière rapide et précise. Vous devrez par exemple trouver la cohérence logique dans une série de dessins ou compléter des séries de chiffres.

Votre quotient d'intelligence ou QI varie, selon le type de test, entre 50 et 155. Le QI moyen se situe autour de 100, tandis qu'un QI de 155 est considéré comme étant extrêmement élevé. Les différentes facettes de vos aptitudes concernent notamment votre appréhension spatiale, votre créativité, votre capacité de compréhension verbale, votre mémoire, votre capacité de compréhension numérique, votre capacité de raisonnement déductif et inductif et votre motivation, toujours liées à la rapidité d'exécution.

Voici quelques trucs qui vous aideront à accomplir avec succès les tests d'intelligence :

  • Lisez attentivement les instructions qui précèdent le test.
  • Lisez et examinez très attentivement les tâches proposées, avant de commencer à réfléchir aux réponses.
  • N'essayez pas de répondre à tout prix à toutes les questions posées.
  • Si vous ne trouvez pas la bonne réponse, mais que vous sentez capable d'éliminer certaines questions fautives, pariez sur cette solution.

    ( Attention : puisqu'il n'est pas attendu de vous que vous résolviez tous les problèmes de la liste, il est inutile de tenter, à la dernière minute, de résoudre au hasard tous les problèmes posés ! C'est, à coup sûr, gâcher le résultat final).

Tests de personnalité et de gestion

Les tests de personnalité et de gestion consistent en une série d'expressions ou d'aptitudes de caractère, dont vous devez définir si et dans quelle mesure elles s'appliquent à vous.

Les tests de personnalité n'ont pas pour but de contrôler si vous dites la vérité vous concernant, ni de définir si vous êtes ou non une personne de qualité. Ces tests servent à savoir dans quelle mesure le candidat - vous en l'occurrence - a tendance à se comporter dans une situation donnée ;

Les tests de personnalité ne fonctionnent pas selon les mêmes principes que les tests d'intelligence qui fonctionnent par : " toujours plus, toujours mieux ". Les chances de vous voir éliminé parce que vous êtes trop intelligent sont négligeables. Par contre, le risque d'être évincé parce qu'il s'avère que vous êtes, par exemple, trop dominant ou chaotique est réel.

Les résultats d'un test de personnalité sont donc par définition beaucoup plus relatifs. Ils sont moins objectifs que les résultats fournis par un test d'intelligence étant donné qu'il n'existe pas de réponses correctes univoques aux questions posées.

Vous pouvez, dans une certaine mesure, corriger vos réponses. Ainsi, vous répondrez sans hésiter oui, à la prise de position " J'ai tendance à prendre l'initiative dans un groupe " si vous postulez pour une fonction de chef d'équipe, même si vous ne vous sentez pas particulièrement à l'aise au sein d'un groupe.

Pour éviter ces réponses socialement correctes, les recruteurs s'arrangent pour entremêler les questions dans le test. De la sorte, le candidat ne peut deviner clairement si tel groupe de questions cherche à sonder telle ou telle caractéristique.

Les questions socialement correctes sont sciemment incluses dans certains tests. Par ce procédé, le sélectionneur cherche à savoir si vous avez tendance à ne donner que des réponses qui seront évaluées positivement. Si, à première vue, vous pensez que c'est plutôt une bonne idée de vous présenter comme quelqu'un de parfait, le but recherché peut être tout autre : on veut savoir si vous osez reconnaître que vous n'êtes qu'un être humain, avec les défauts et les erreurs que cela implique.

Exemples de questions dans les tests de personnalité et de gestion:

  • Il y a des personnes en qui vous n'avez aucune confiance.
  • À l'école, je trouvais absolument inutile de faire des devoirs
  • Je n'ai pas de peine à me faire de nouveaux amis.
  • En présence de personnes inconnues, je ne me sens d'abord pas très à l'aise.
  • Je préfère accomplir une tâche entièrement seul.
  • On ne me prend pas facilement au dépourvu.
  • Je ne me mêle pas des ragots.
  • Quand je me suis fixé un but, rien ne m'empêchera de l'atteindre.
  • En principe, je laisse mes subordonnés prendre la décision.
  • ...

Mise en situation

Par mise en situation, on entend que vous devez accomplir, soit individuellement soit en groupe, une série d'exercices ou de simulations liées à une certaine fonction. La mise en situation peut se dérouler en présence d'autres candidats ou prendre la tournure d'un dialogue avec votre psychologue-recruteur.
Généralement, c'est une situation conflictuelle qui sert de point de départ de l'exercice. Vous devrez mettre en œuvre à la fois votre force de persuasion et vos aptitudes à négocier pour atteindre votre but.

Exemples de mises en situation:

  • Vous êtes invité à participer à une discussion de groupe avec d'autres candidats. Chaque candidat se voit attribuer un rôle précis et doit tenter d'influencer ses partenaires.
  • Vous postulez pour une fonction dans le cadre d'un centre d'appel et devez répondre à certains appels tests. La personne à l'autre bout du fil est un client grossier et rugissant qui ne cesse de dévier la conversation sur sa vie privée.
  • Vous devez présenter un sujet et ne disposez que d'une demi-heure pour le préparer.

Fautes récurrentes:

  • Pour vous prouver que vous en êtes capable, vous aurez tendance à vous montrer trop dominant. Vous coupez la parole aux autres. Vous voulez apporter des solutions trop rapides et ce faisant, vous ne voyez pas que votre partenaire montre des signes d'irritation. Cette attitude s'exprime essentiellement de manière non-verbale, par exemple par un haussement de la voix ou un changement d'intonation.
  • Certains candidats se montrent trop gentils et se laissent marcher sur les pieds.
  • La confrontation effraye beaucoup de personnes, qui sont persuadés que confrontation égale inimitié. Il est pourtant facile de dire " non " d'une manière tout à fait aimable. L'important, c'est de rester aimable au niveau de la relation, tout en ne cédant pas d'un pouce en ce qui concerne le contenu.
  • Ne perdez jamais de vue le but de votre mission. Vous devez avoir atteint votre objectif à la fin de la discussion.
  • Dans le feu de l'action, les candidats se montrent souvent de moins en moins attentifs au comportement de leur adversaire. Sachez qu'il est possible qu'il ait reçu des instructions pour se montrer tout à fait coopérant, après avoir longuement bataillé. Soyez aux aguets et observez tout ce que votre adversaire fait ou dit.

Tests d'aptitude

Ce que vous ne connaissez pas, vous pourrez toujours l'apprendre. Les tests d'aptitude sont là pour vérifier votre potentiel en matière de tâches commerciales, vos talents en matière d'organisation, votre pouvoir de persuasion verbale, etc.

Ne perdez jamais de vue que les capacités et les talents peuvent à tout moment être améliorés ou développés par un entraînement ciblé. Si vous ne remportez pas de scores spectaculaires au niveau de certaines aptitudes, il n'y a pas lieu de désespérer.

Épreuves de connaissance

Ce que vous savez, vous ne devrez plus l'apprendre. Les tests de connaissance servent à sonder votre savoir-faire dans un domaine professionnel spécifique.

Le candidat à un poste de comptable sera par exemple testé sur base d'exercices de bilan. Un concepteur de site Web devra prouver qu'il maîtrise les programmes graphiques ou l'HTML.

 

Vous êtes maintenant prêt pour les entretiens d'embauches. Découvrez nos offres d'emploi et commencez à postuler. 

Retour à la liste