A peine 15 degrés dans les locaux de Facebook

Dans son nouveau livre, Sheryl Sandberg nous permet de jeter un œil dans les coulisses de Facebook. Dans ce livre, Lean In, on apprend entre autre que la température dans les bureaux du quartier général californien est maintenue à seulement 15 degrés Celsius.

Pourquoi le CEO de Facebook Marc Zuckerberg tient-il à cette température très basse ? Ce n’est pas clair. Essaie-t-il d’épargner sur les frais de chauffage ? A-t-il le sang chaud de nature ? Selon The Guardian, il est plus vraisemblable qu’il cherche de cette manière à soutenir la productivité de ses employés. Une température froide maintiendrait en alerte.

Mais est-ce une bonne idée ? Selon une étude finlandaise de 2006, une température de 22 degrés est optimale au bureau. Une étude américaine de 2004 invoque quant à elle 25 degrés Celsius comme la meilleure température sur le lieu de travail. Les études se mettent d’accord sur une chose : la productivité des employés diminue de toute façon quand ils ne peuvent pas travailler dans une température agréable.

En Belgique, Zuckerberg devrait d’ailleurs remonter le chauffage. La législation belge a fixé une température minimum pour le travail en intérieur, en fonction de la nature de ce travail. Un travail léger, administratif, doit être exercé dans une température minimum de 18 degrés. Un travail manuel très lourd exige par contre une température minimale de 10 degrés Celsius.

Retour à la liste