Période d’essai non concluante : retirez-en le positif !

Rédigé par: Philippe Van Lil
Date de publication: 5 déc. 2023
Catégorie:

La vie n’est pas un long fleuve tranquille. Au niveau professionnel, l’échec fait aussi partie de nos parcours. Ainsi, être engagé dans une entreprise pour se voir remercié quelques temps plus tard après une période d’essai n’est pas toujours facile à digérer. Il faut cependant en retirer des enseignements positifs pour aller de l’avant.
Essai non concluant
Analysez les raisons objectives
Un échec peut être le fait de notre personne ou non. La première démarche est donc d’analyser objectivement les raisons pour lesquelles vous n’avez pas pu poursuivre l’expérience au sein d’une entreprise. Basez-vous sur les explications de l’employeur mais aussi sur votre propre intuition.

Les raisons de cet arrêt prématuré peuvent être nombreuses : vos performances n’ont pas été à la hauteur des attentes de l’entreprise ; la société a été restructurée ou réorganisée, de telle sorte que votre poste de travail a disparu ; vos relations avec votre hiérarchie ou les autres membres de votre équipe n’étaient pas optimales ; etc.

En tirer des enseignements 
Cette analyse est indispensable pour prendre du recul, convertir cet échec en opportunités et aller de l’avant. À ce stade, il est intéressant de lister l’ensemble des missions que vous avez réalisées et, si possible, de vous attribuer une note sur les résultats que vous avez obtenus. Cet exercice est loin d’être simple : soyez sincère avec vous-même !

En parallèle, posez-vous une série de questions : qu’avez-vous apporté à l’entreprise ? Le temps consacré à vos missions était-il suffisant, trop court ou trop long par rapport à ce qu’il aurait fallu y consacrer ? Au-delà de votre productivité, votre travail était-il qualitatif ? Quelles sont vos forces et vos faiblesses ? Que pourriez-vous améliorer à l’avenir ? Etc.

Envisager l’avenir avec sérénité
À présent, il vous faut rebondir. C’est sans doute plus facile à dire qu’à faire. Il n’empêche qu’il existe un élément très encourageant. Avant d’être remercié, vous aviez en effet engrangé une belle victoire : celle d’avoir été retenu parmi tous les candidats pour le poste que vous occupiez. Il n’y a plus qu’à réitérer cela.

Que désirez-vous désormais ? Vos souhaits professionnels n’ont-ils pas évolué ? Le bilan que vous avez tirez de votre expérience passée vous permet-il d’envisager l’avenir sereinement ? Ne devriez-vous pas envisager une reconversion professionnelle, voire une formation ? Ne vous précipitez pas ; vous risqueriez de tomber dans un scénario similaire à votre dernier emploi. Un nouveau job mieux adapté à vos capacités et à vos aspirations vous permettra d’aborder l’avenir dans un esprit positif, avec une forte motivation et sans aigreur ni ressentiment.