Passer au contenu principal

Petite enfance : l'ONE aux petits soins avec les familles

Rédigé par: Philippe Van Lil
Date de publication: 10 mai 2023
Catégorie:

Connaissez-vous la profession de Partenaire Enfants-Parents ? Les PEP's, en abrégé, sont environ 870 à œuvrer au sein de Office de la Naissance et de l'Enfance. Ils assurent un service médico-préventif d'accompagnement de première ligne pour les futurs parents et les familles avec enfants, jusqu'à ce que ceux-ci atteignent 7 ans.
ONE
On ne naît pas parent, on le devient
Comme l'explique Aurore Erpelding, PEP’s à Messancy, dans le Sud-Luxembourg, « l’intervention des Partenaires Enfants-Parents peut être très précoce. Nous pouvons déjà rencontrer les futurs parents dès la conception, avec un contact périnatal vers 30 semaines de grossesse. Nous sommes aussi présents dans les services de néonatologie et de maternité, en collaboration avec les sages-femmes. Une maman qui sort de la maternité est parfois un peu perdue et isolée en rentrant chez elle, notamment par rapport aux questions liées à l'allaitement maternel. »

Sa collègue Valérie Casier, PEP’s à Estaimpuis, dans le Hainaut, abonde dans le même sens : « La grossesse est une phase où il y a beaucoup de questionnements et de doutes, y compris concernant les démarches administratives. On ne naît évidemment pas parent… On le devient ! »

Travailler en toute transparence
En pratique, l'ONE organise des consultations médico-préventives pour les familles partout en fédération Wallonie-Bruxelles. Les parents peuvent y aborder tous les petits tracas liés aux problèmes de sommeil, d'alimentation, à l’apprentissage de la propreté par les enfants, etc. Ces consultations ont lieu dans les locaux de l’ONE, où les PEP’s travaillent en binôme avec les médecins. En complément, les PEP’s proposent également des visites à domicile à toutes les familles.

En fonction des besoins, les PEP's font aussi appel à d'autres professionnels de la santé - pédiatres, médecins traitants, logopèdes, etc. - et à des services tels que les CPAS. « En cas de souci avec un enfant, nous faisons toujours part de nos inquiétudes aux parents. Cela se fait en toute transparence vis-à-vis des familles et en accord avec elles en cas de recours à d’autres services », insiste Valérie Casier.

Notons que l'ONE bénéficie aussi de l’apport d'aidants bénévoles. Ils assurent l'accueil des parents et animent diverses activités - musicales, coins lecture, etc. - sur les lieux de consultation. Pour informer et former les parents, d’autres activités sont également organisées, comme des conférences, des ateliers de massage pour bébés, des activités de psychomotricité, une initiation aux premiers secours ou des dépistages visuels.

Bienveillance et polyvalence
L'Office de la Naissance et de l'Enfance est constamment à la recherche de PEP‘s. Nos deux interlocutrices ont une formation d'infirmière pédiatrique préalable à leur entrée à l'ONE, mais le profil de formation des PEP's peut largement varier. Ainsi, Valérie Casier note que son équipe compte « une assistante sociale, une sage-femme et une infirmière en santé communautaire. Chacun a des compétences spécifiques et amène donc sa pierre à l'édifice. »

Pour sa part, Aurore Erpelding, estime que « les PEP’s doivent avant tout être des personnes bienveillantes, faisant preuve d’une écoute active et d'empathie, et cela sans jugement. Il faut aussi être polyvalent, car on a souvent plusieurs casquettes. » Mais pas d’inquiétude : un gros bagage de formation est prévu à l'entrée dans l'ONE. « On peut aussi se former tout au long de la carrière sur les sujets qui nous intéressent et qui sont nécessaires au suivi des familles. »

En conclusion, tant Valérie qu'Aurore insistent sur le fait qu'aucun parent ne devrait hésiter à faire appel aux services d’un Partenaire Enfants-Parents, d’autant plus que c’est entièrement gratuit. Comme le résume Aurore, « chaque famille est libre de faire appel à nous ou non. On voit souvent revenir des parents qui nous ont découverts lorsqu’ils ont eu leur premier enfant et en attendent un autre. D'autres parents qui ne l'avaient pas fait la première fois sont généralement très contents de nous rejoindre plus tard. »

Aurore Erpelding - ONE [square]   Valérie Casier - ONE [square]

Aurore Erpelding, PEP’s à Messancy et Valérie Casier, PEP’s à Estaimpuis