Plus concentré en télétravail? En réalité, vous êtes dérangé deux fois moins par vos collègues

Date de publication: 22 juin 2021

C'est ce qu'il ressort d'une étude menée par Protime, le spécialiste de la gestion du temps et du personnel, auprès de 1000 travailleurs belges francophones.

concentration

Après une année complète de télétravail, nombreux sont les employés qui sont impatients de retrouver l’ambiance de bureau. Ainsi, près de la moitié des télétravailleurs interrogés (41,7%) avouent regretter ‘généralement’ ou ‘toujours’ leurs collègues. Pour 14% des répondants, cette absence n’est pas difficile à supporter. Pourtant, le télétravail a aussi ses avantages. Notamment en termes de concentration.

Tout le monde se reconnaîtra dans cette scène : vous êtes plongé dans une tâche, jusqu’au moment où un collègue vient vous poser une question. Finie la concentration ! Certes, vous répondez à la question en quelques secondes, mais votre rythme de travail est perturbé. En moyenne, il nous faut 6,6 minutes pour retrouver notre concentration. Alors que de telles interruptions surviennent 7,7 fois en environnement de bureau (pour un total de 51 minutes de déconcentration), elles se limitent à 4,1 fois par jour en télétravail (près de 30 minutes ‘perdues’). Autrement dit, à journée égale, nous travaillons en pleine concentration 24 minutes de plus en télétravail qu’au bureau, car nous sommes moins souvent dérangés par les collègues.

« Certaines questions sont urgentes et réclament une réponse sur-le-champ. De nombreuses autres sont moins urgentes et peuvent attendre une pause ou un autre moment de la journée. Si vous avez une tâche à terminer, il est recommandé de convenir avec vos collègues de moments où ils pourront vous poser leurs questions », explique Sophie Henrion, porte-parole de Protime. « Une telle concertation sera encore plus importante après le covid, lorsque de nombreux collègues travailleront à des moments et depuis des endroits très divers, par exemple parce qu’ils vont rechercher leurs enfants à l’école et travaillent donc après le repas du soir. De ce fait, ils ne pourront répondre aux questions durant les heures de bureau classiques. Face à cette nouvelle réalité, rien de tel que de bien se concerter ! »

>> À lire aussi : 7 conseils pour booster sa concentration

>> Consultez toutes nos offres d'emploi