Plus de 3.000 fonctionnaires européens mieux payés que Di Rupo

Travailler pour l'Union européenne, cela paie bien, ce n'est un secret pour personne. Mais les fonctionnaires européens sont-ils mieux payés que les chefs d'Etat?

Les ministres néerlandais Frans Timmermans (Affaires étrangères) et Ronald Plasterk (Intérieur) ont répondu à une question parlementaire posée par le député Pieter Omtzigt qui les interrogeait sur les conditions de travail des fonctionnaires européens.

Les deux ministres ont répondu (dans ce document, question 7 et 8) que les fonctionnaires européens d’un certain niveau plutôt élévé ("échelle 13 t /m 16") gagnent un salaire brut plus élevé que le Premier ministre néerlandais Mark Rutte (144.000 euros par an).

Il serait question de plus de 3.000 fonctionnaires de l’UE qui seraient payés plus de 144.000 euros par an.

Les dirigeants José Manuel Barroso (président de la Commission européenne) et Herman Van Rompuy (président du conseil européen) reçoivent par exemple tous deux un salaire annuel brut de 304.221 euros,  alors que le président des Etats-Unis Barack Obama gagne quant à lui 294.000 euros bruts par an (400.000 dollars).

Et en Belgique ?

Globalement, lui et les vices-Premiers gagnent environs 10% de moins que leurs confrères néerlandais. Elio Di Rupo gagne par exemple 10.700 euros net mensuels. Cela signifie qu'au moins 3.000 fonctionnaires européens (voire beaucoup plus) sont payés plus que notre chef d'Etat.

Au total, 55.000 personnes travaillent pour les institutions européennes, des traducteurs aux attachés de presse en passant par les parlementaires.

Combien gagnent vraiment les eurocrates?

Anthony Gravili, porte parole de la Commission européenne, s’est exprimé dans le New-York Times quant aux salaires des fonctionnaires. Selon les données de la Commission Européenne, les eurocrates de l'échelle la plus haute, celle des directeurs généraux, gagneraient ‘seulement’ des traitements de l’ordre de 18.370 euros par mois (220.440 euros brut par an).

Mais il faut rajouter à cette somme de nombreuses primes, indemnisations et avantages extra-légaux de tous genres et bien sûr non imposables. Un parlementaire européen qui se rend à 10 réunions par mois peut ainsi gagner jusque 9.200 euros net par mois en plus de son salaire de base.

Source: lexpress.be

Pour en savoir plus:

Retour à la liste