Plus de 700 emplois à pourvoir pour le shopping Rive Gauche

Un mois et demi après l’annonce de la fermeture de Caterpillar Belgium (et la suppression de 2.200 postes de travail), le salon de l’emploi et de la création d’activité de Charleroi expo se met au défi de pourvoir largement à l’embauche : près de 1.500 emplois y seront proposés le jeudi 20 octobre prochain par les recruteurs et entreprises qu’il accueille sur 3.500 mètres carrés. Parmi eux, le promoteur du centre commercial Rive Gauche, dont la construction s’achève dans le quartier de la ville basse. Chef de projet de la SA Saint Lambert Promotion, Raphaël Pollet communiquera la liste des enseignes qui ont signé un bail, et leurs besoins en main-d’œuvre. Il faut considérer que le shopping urbain contribuera à la création de 650 à 700 emplois. « A quelques mois de l’ouverture prévue au printemps 2017, 90% des 30.000 mètres carrés d’espaces disponibles ont été réservés », indique-t-il. «Les grandes enseignes nationales et internationales nous ont confirmé leur présence. Elles se partageront les surfaces les plus importantes. » C’est ainsi que l’enseigne de prêt à porter Primark, installée sur plus de 5.000 mètres carrés, annonce l’engagement de 350 travailleurs.

Les recruteurs ne seront pas présents au salon : les indications permettront aux candidats de postuler directement en ligne ou de se présenter aux services RH en tant que vendeurs, magasiniers, manutentionnaires, personnel de caisse mais aussi professionnels de l’horeca pour l’hôtel de 120 chambres construit dans le quartier Rive Gauche. « Ce projet ouvrira après le centre commercial », indique le promoteur. Le nom du partenaire qui en assurera l’exploitation reste confidentiel. Il sera révélé le jeudi matin au forum immobilier de Charleroi. Selon Pollet, les besoins en personnel sont de l’ordre d’une centaine d’équivalents temps plein.

Enfin, dernier axe : la gestion du shopping, confiée au groupe Devimo, qui gère 36 centres commerciaux et retails park en Belgique. Ce patrimoine commercial représente 60 % du secteur et plus de 750.000 mètres carrés. La gestion d’un shopping nécessite des agents de sécurité, d’accueil, d’entretien, de nettoyage, etc. Il est évident que des postes de travail seront créés. La construction du complexe Rive gauche qui comptera 88 boutiques et surfaces a commencé voici trois ans. C’est la pièce maîtresse d’une vaste opération qui vise à revitaliser la ville basse.

Publié :

Retour à la liste