Plus de trois Belges sur quatre impatients d’être en vacances

Publié : lundi 2 juillet 2018 Par

vacances

Hâte de partir en vacances? Vous vous en doutez, vous n’êtes pas le seul! En effet, selon une étude de Tempo-Team, le spécialiste de l'intérim, plus de la moitié des travailleurs assurent avoir besoin de vacances après une année de boulot bien chargée.

Quelle durée pour décompresser?

Pour deux Belges sur trois, les vacances durent au moins deux semaines. Il faut généralement compter 8 jours pour se déconnecter totalement du travail, mais un peu moins pour les salariés qui se déclarent heureux au boulot. Ils profitent en effet davantage de leurs vacances que leurs collègues, ont besoin de moins de temps pour se déconnecter du travail et ressentent moins le besoin de longues vacances.

Le départ en vacances souvent stressant

Pour un travailleur sur trois, la période qui précède le départ en vacances connaît une intensité différente du reste de l'année. Il faut en effet terminer de nombreuses tâches, préparer le départ, sans oublier bien sûr d'occuper les enfants durant les vacances scolaires. Un répondant sur cinq au sondage publié par Tempo-Team reconnaît que cette pression, de nature professionnelle et familiale, se révèle très stressante dans les jours qui précèdent le départ. La perspective des vacances est évidemment une compensation pour la quasi-totalité des Belges (96%) et trois quarts d'entre eux ne peuvent cacher leur impatience.

Des vacances reposantes ou plus actives

Les vacances sont considérées comme un moment de repos pour 73 % des répondants : elles permettent de passer davantage de temps avec la famille et les amis (70 %). Une moitié des sondés opte littéralement pour le repos, en choisissant délibérément de ne rien faire en vacances, tandis que l’autre moitié souhaite en revanche un séjour plus actif.

Un travailleur sur 4 reste joignable

Une majorité des travailleurs interrogés parviennent à déconnecter totalement du travail, mais un répondant sur quatre déclare tout de même rester joignable. En moyenne, le travailleur belge en vacances a besoin de 8 jours pour se détacher totalement de son activité professionnelle, mais il faut signaler qu’un sur trois n'y parvient pas vraiment et continue de penser au travail malgré les congés.

Pour réaliser cette étude, Tempo-Team, le spécialiste de l'intérim, s'est basé sur un échantillon représentatif de 800 travailleurs.

Retour à la liste