Plus qu’un quart des travailleurs accros à la cigarette

Rédigé par: M. Martin
Date de publication: 27 déc. 2018

Cigarette

27,1 % des travailleurs fument en Belgique. C’est ce qui ressort d’une enquête réalisée auprès de 200.000 personnes par le groupe IDEWE, actif dans le domaine de la prévention au travail. C’est toutefois 2,6 % de moins qu’en 2011. Un chiffre qui diminue chaque année mais nettement trop lentement, selon IDEWE.

L’enquête montre également une corrélation entre l'âge des travailleurs et la cigarette. En effet, le nombre de fumeurs diminue avec l'âge: 30,9% des jeunes de moins de 25 ans fument, contre 22,4% des personnes âgées de 55 ans et plus.

Le secteur d’activité y serait aussi pour quelque chose. On compte ainsi dans le secteur de la construction (41,5%) et dans celui des transports (40%) presque 3 fois plus de fumeurs que dans l'enseignement (15,1%). "Des mesures de prévention supplémentaires y sont nécessaires", insiste IDEWE.

Votre bonne résolution pour 2019 ?

À quelques jours de la nouvelle année, "arrêter de fumer pourrait figurer sur la liste des bonnes résolutions de 19,9% des femmes et de 32,9% des hommes", ajoute le groupe.

Et ce n’est pas faute de le répéter: "les dommages pour la santé ne sont pas négligeables. Fumer provoque le cancer des poumons, des voies respiratoires, de la cavité buccale et de l'oesophage. Le tabagisme passif peut quant à lui causer des infections des voies respiratoires, des cancers et des maladies cardiovasculaires", rappelle le directeur du service Knowledge, Information and Research chez IDEWE, Lode Godderis.