Porter un short nuit gravement à votre carrière

Le printemps est enfin là, les températures remontent et on ne va pas s’en plaindre. A vous les bermudas, chemises légères et chaussures ouvertes… Même au travail ?

D’après une étude suisse et allemande menée auprès de 250 DRH, le style vestimentaire des employés a bel et bien un impact sur leur progression dans l’entreprise. C’est en tout cas ce que pensent 64% des responsables RH interrogés. 42% regrettent d’ailleurs d’être régulièrement confrontés à des employés habillés de façons non adaptée. Pour faire carrière, mieux vaut donc vous rhabiller.

> Voir aussi : L'été au bureau: 5 gadgets rafraîchissants

Tongs et jeans déchirés

L’enquête liste également les pièces à proscrire d'urgence de sa garde-robe professionnelle. En premier lieu, ce sont les chaussures trop décontractées qui sont citées par les DRH (baskets, tongs, sandales, orteils visibles etc.) La deuxième bête noire des DRH sont les vêtements trop "sexy" qui ne couvrent pas assez certaines parties du corps: shorts, mini-jupes, décolletés, robes transparentes... Enfin, ils recommandent également d'éviter les vêtements trop "tendance": training, jeans déchirés, chemises ouverte, etc.

Une autre étude américaine menée sur 1000 managers confirme les résultats de l’enquête : 80% des patrons avouent que le style vestimentaire de leurs employés influence leurs chances d’obtenir une promotion.

> Voir aussi : Chaleur au travail: soignez votre look !

Des détails de goût

Bien entendu, chaque secteur à ses spécificités vestimentaires, et vous pouvez vous permettre plus de fantaisie en occupant une fonction créative qu’en travaillant dans les assurances ou la comptabilité, par exemple. Et même avec une tenue très sobre, il est possible de faire preuve d'un certain sens du style et de bon goût en choisissant avec soin les matières de vos vêtements ou vos accessoires…

Mais dans tous les domaines, une règle s’applique : ne négligez jamais l’importance de vos vêtements. Ils permettent de donner une bonne première impression à vos collègues et clients, de vous mettre en confiance et ainsi de mettre toutes les chances de votre côté pour votre carrière.

> Voir aussi : Quels droits pour les travailleurs en cas de chaleur excessive?

Uniformes autour du monde

Parfois, la chaleur est un vrai problème pour les travailleurs obligés de porter un uniforme, comme certains fonctionnaires. Nous vous parlions ainsi il y a peu de temps des conducteurs de train suédois, qui ont revêtus des jupes pour protester contre l’interdiction de porter des shorts.

Au Canada, des infirmiers à qui l'on avait interdit de porter des débardeurs, des jeans, des casquettes, des shorts et des chandails transparents se sont rebellés en portant des… kilts.

En Suisse, la chaîne de grande distribution Coop et La Poste ont carrément interdit à leurs employés de porter des tongs. Le Canton de Genève a lui banni les chaussures ouvertes depuis 2006.

Tendance inverse au Japon, ou la catastrophe de Fukushima incite les employeurs à économiser sur l’air conditionné. Du coup, les employés sont encouragés à venir travailler en tenue beaucoup plus légère au bureau. Le géant du prêt-à-porter Uniqlo a même sorti une collection spéciale de vêtements de travail plus casuals, nommée Super Cool Biz, du nom de cette campagne lancée par le gouvernement japonais.

Source: lematin.ch

> Voir aussi : Puis-je rester à la maison s'il fait trop chaud au bureau? 

Publié :

Retour à la liste