Portugal : paradis fiscal pour prendre sa retraite?

Rédigé par: Julie Delcourt
Date de publication: 22 janv. 2020

Soleil, culture, petits prix. Le Portugal a tout pour séduire. Pourquoi ne pas y finir sa vie ? Qui plus est, il est aussi possible d’y être exonéré de l’impôt sur le revenu. Autrement dit, en tant que retraité expatrié, vous ne payez pas d'impôts ! Le pied !? Pas vraiment, car cette exonération ne s’applique pas à tous…

Portugal

Si vous déménagez au Portugal et y restez au moins 183 jours, vous serez exonéré de l’impôt sur le revenu. En voilà une bonne nouvelle ! Une autre condition est toutefois nécessaire pour échapper à cet impôt : il faut demander le statut de « résident non habituel ».

En droit belge, la condition nécessaire à l’obtention de ce statut est que vous ne soyez plus inscrit au registre national et que vous ayez notifié votre déménagement à l'administration fiscale.

En outre, depuis 7 ans, la Belgique a conclu une convention de double imposition avec les autorités portugaises, en vertu de laquelle les pensions "taxées" au Portugal ne sont plus imposées en Belgique. Concrètement, cela n'implique toutefois pas une imposition effective au Portugal, ce qui signifie que l'exonération continue de s'appliquer.

De quoi garantir que lorsque vous vous installez au Portugal en tant que retraité, vous êtes exonéré d'impôts au Portugal pendant les dix premières années et ne serez pas imposé en Belgique !

>> A lire aussi : Et si vous preniez votre retraite à 30 ans?

La face cachée de l’exonération

Rien de surprenant, donc, que les Belges opèrent ce changement de statut et finissent par aller vivre au Portugal. Pourtant, tout n’est pas idyllique dans ce pays : il est loin d’être un paradis fiscal pour les fonctionnaires - ceux qui ont épargné pour leur pension grâce à leurs revenus publics. Pourquoi ? tout simplement parce que l’accord conclu entre les deux pays ne s’applique pas aux fonctionnaires retraités.

Les pensions des fonctionnaires restent imposables au Portugal qui les verse. Les fonctionnaires retraités belges ne peuvent donc pas bénéficier de l’exonération fiscale prévue.

Les travailleurs indépendants et les chefs d’entreprise qui ont constitué une pension complémentaire via une assurance pension ne sont pas épargnés non plus. En effet, leurs revenus sont plus souvent imposés à la source (c'est-à-dire en Belgique) et ne relèvent pas de la convention de double imposition susmentionnée.

Alors Portugal, paradis fiscal ? Oui pour certains, non pour d’autres, vérifiez si vous entrer bien dans les conditions de la convention entre les deux pays.

Source : Jobat

>> A lire aussi : Les 10 pays préférés des expats

>> Retrouvez toutes nos offres d'emploi