Pour mieux gérer votre boîte mail, écrivez des e-mails impolis

Publié :

La boîte mail de l’employé moyen est chaque jour submergée par un flux ininterrompu d’e-mails à traiter. L’entrepreneur grec Panayotis Vryonis a trouvé la solution à ce problème: ‘VSRE’.

> Voir aussi : Quelle formule de politesse devez-vous utiliser dans vos e-mails ? 

Very Short Reply Expected

Ces initiales signifient ‘Very Short Reply Expected’. Vryonis s’explique sur son site web. "Je reçois beaucoup d’e-mails. Les gens me demandent des conseils, des présentations, des réunions, de nouveaux projets… Souvent, la réponse à ces mails pourrait se résumer à un simple ‘oui’, ‘non’ ‘mardi’ ou ‘je suis disponible à partir de juillet’. Mais comme je veux rester courtois, j’enrobe ma réponse de politesses comme ‘Cher John, merci pour'… 'C’est avec un grand plaisir'… 'Je suis en ce moment indisponible'… 'Merci, veuillez agréer mes salutations distinguées', etc."

Je trouve que toutes ces plaisanteries font perdre beaucoup de temps, tant à l’expéditeur qu’au destinataire. C’est pourquoi il est plus simple d’indiquer ‘VSRE’ dans le champ ‘objet’ de l’email. Ainsi, vous indiquez que vous être d’accord pour que votre interlocuteur renvoie une réponse (très) courte (et peut-être grossière).

> lire aussi : Ne pas consulter ses e-mails le week-end : "Une question de survie"

Les règles

Trois règles sont liées au VSRE :

  • Cela signifie ‘very short rely expected’
     
  • Une réponse courte peut être constituée d'un seul mot, et ne peut jamais dépasser 5 mots.
     
  • Si vous demandez une VSRE, attendez-vous à recevoir une réponse comme ‘non’ ou ‘peut-être en août’. Si vous auriez souhaité une plus longue réponse, il ne fallait pas mentionner VSRE.

Mais vos contacts ne connaissent peut-être pas la VSRE ? "Mentionnez-le dans la signature de vos e-mails" suggère Vryonis. "C’est aussi une fantastique façon de partager le concept."

> Vous cherchez un emploi? Découvrez plus de 1600 offres d'emploi !

 

Retour à la liste