Pourquoi le « Big Data » va révolutionner les fonctions RH

Publié : mercredi 9 mars 2016

Le Big data ne signera pas la mort des DRH ! Au contraire, les données « pharaoniques » collectées par les entreprises donneront à l’avenir du grain à moudre aux responsables chargés de les analyser... Explications.

Contrairement au « self scanning » qui enterre progressivement le métier de caissière dans les grandes surfaces, la généralisation des « big data » n’évincera pas les directeurs des ressources humaines.

En aucun cas, les données massivement récoltées par les entreprises ne remplaceront le travail des professionnels des ressources humaines, estiment les spécialistes en technologies digitales.

Big data

En effet, l’avenir n’est pas à la toute-puissance des ordinateurs, mais plutôt à l’interaction de l’homme avec la machine.

L’intérêt du big data consistera donc à aider les DRH à prendre les bonnes décisions dans leurs choix stratégiques, comme le recrutement, l’évolution des profils ou encore le développement des talents.

La prise en compte de l’analyse des données engendrera en revanche une révolution culturelle des fonctions des spécialistes en RH, qui n’auront plus à prendre des décisions intuitives, mais plutôt des choix fondés sur des chiffres avérés.

Reste à savoir si ces mesures fondées sur des masses de données à décrypter suffiront aux DRH pour démontrer au comité de direction qu’une stratégie RH est bonne à mettre en place ou pas.

Source: Interim Management Projects

Retour à la liste