Pourquoi les femmes font de meilleurs boss que les hommes

Une nouvelle étude a trouvé une raison de plus pour laquelle le monde des affaires a besoin de plus de femmes dirigeantes : elles font de meilleurs boss que les hommes.

Les femmes plus efficaces

Gregory McQueen, de la Still University (Arizona), est co-auteur de l’étude. Il affirme : « Les femmes ont l’air d’être plus curieuses et de voir plus de possibilités en matière de solutions. » C’est là une qualité essentielle : « Au niveau du conseil de l’entreprise, les dirigeants sont sensés agir dans le meilleur intérêt de la compagnie tout en tenant compte des points de vue de toutes les parties prenantes. Les qualités précitées sont donc essentielles et font des femmes des dirigeantes d’entreprise plus efficaces. » 

Les compagnies « féminines » plus fructueuses

L’étude, publiée dans l’International Journal of Business Governance and Ethics, s’est penchée sur un échantillon de 156 femmes et de 486 hommes, tous membres de conseils d’entreprise. Elle établit que les compagnies au sein desquelles les femmes exercent une influence significative sont plus fructueuses que celles dirigées par des hommes.

Chris Bart, l’autre co-auteur de l’étude et professeur en management stratégique à la DeGroote School of Business de la McMaster University (Canada), développe : « Nous savons depuis quelque temps que les entreprises qui comptent plus de femmes dans leur conseil enregistrent de meilleurs résultats. Nos recherches démontrent qu’avoir des femmes au sein du conseil n’est plus seulement une question d’équité. C’est également un avantage stratégique. Les entreprises qui n’ont que peu de femmes dans leur conseil pourraient en réalité léser leurs investisseurs. »

Les préjugés persistent

Et pourtant, selon McQueen et Bart, les femmes ne constituent que 9% des membres de conseils d’entreprises à travers le monde. En 2012, seules 33 femmes avaient réussi à se hisser dans le top 1000 des fortunes du classement Forbes. La plus récente enquête Gallup montre que les travailleurs américains continuent de préférer un boss masculin.

Le problème pourrait avoir un rapport avec les stéréotypes et les perceptions. Mais McQueen et Bart soulignent que ce que les gens perçoivent en général comme une « faiblesse féminine » – la recherche du dialogue, le besoin de conseils et de coopération – pourrait en réalité constituer le point fort de la gent féminine. Et d’autres études ont démontré que les femmes possèdent également les qualités de leadership considérées comme typiquement « masculines ».

Les femmes plus performantes

L’année passée, Zenger et Folkman, experts dans le domaine des études en leadership, ont analysé 7 280 évaluations de performances de leurs clients. Ils ont constaté que les femmes enregistraient des meilleurs scores pour 12 des 16 qualités les plus associées aux grands leaders.

Les auteurs de l’étude précisent : « Deux des caractéristiques pour lesquelles les femmes ont réalisé les meilleurs résultats – prendre des initiatives et être focalisé(e) sur les résultats – ont longtemps été considérées comme des atouts masculins. Les hommes n’étaient bien meilleurs que les femmes que pour une qualité essentielle : la faculté de développer une perspective stratégique. » 

 

Source : Savvy Sugar

Retour à la liste