Premier emploi : les étudiants détenteurs d’un bachelier seraient plus vite engagés

Selon la dernière étude réalisée par le Forem sur l’insertion socioprofessionnelle des jeunes diplômés, le type de formation influencerait le choix des recruteurs.

emploi

Le taux d’insertion socioprofessionnelle à court terme (six mois) varie selon le niveau du diplôme du jeune demandeur d’emploi. En effet, un diplômé de l’enseignement secondaire a plus de chances de trouver un job dans les six mois qu’un jeune qui n’a pas terminé l’école.

Pour la sixième année consécutive, le taux d’insertion à l'emploi est en hausse, constate le Forem. En 2018, il est de 62,4% contre 61,8%, un an plus tôt. Il s’agit du taux d’insertion le plus élevé jamais enregistré depuis le lancement de l’étude.

Le délai d’insertion, c’est-à-dire le nombre de jours moyens pour décrocher un emploi, quant à lui, diminue. Il est passé de 57 jours, en 2017, à 55 jours, en 2018.

>> A lire aussi: 4 conseils pour être professionnellement crédible malgré son jeune âge

Le top 3 des études au taux d’insertion le plus élevé se compose des bacheliers (enseignement supérieur), du contrat d’alternance et des masters.

Le taux d’insertion des diplômés du supérieur s’élève à 79%. On recrute le plus souvent les jeunes issus des bacheliers en Langues modernes, en Sciences mathématiques et en Sciences humaines.

Les élèves détenteurs d’un contrat d’alternance (formations IFAPME et Cefa confondues) occupent la deuxième position avec un taux de 67%. La Boulangerie/Pâtisserie, la Cuisine et l’Architecture paysage et jardins sont les domaines qui ont le plus recruté l'année passée.

>> A lire aussi: 8 compétences essentielles à un jeune travailleur

Le taux d’insertion relatif aux études de type master atteint 65%. La préférence dans le recrutement se tourne ici vers des options telles que les Langues et linguistique, la Criminologie et le Journalisme.

Selon le Forem, les secteurs qui recrutent le plus sont le commerce de gros et de détail, l’hébergement, la restauration et l’administratif. La construction, l’enseignement, la santé et l’action sociale sont les secteurs les plus privilégiés par les jeunes diplômés lorsqu'ils postulent.

>> Découvrez toutes nos offres d'emploi

Retour à la liste