Premier emploi : quid de mes premiers congés?

Rédigé par: Julie Delcourt
Date de publication: 19 oct. 2020

Vous avez terminé vos études en juin ou septembre et vous venez d’être engagé cette année. Bonne nouvelle ! Mais qu’en est-il de vos vacances ? Il existe toute une réglementation dans l’octroi des premiers congés.

congé

En principe, en Belgique, tout travailleur salarié a droit à des congés sur base des jours de travail prestés l’année précédente. Si c’est votre premier emploi, vous n’avez forcément pas travaillé l’année passée. Vous n’avez donc pas droit à des congés sur cette base.

Mais si vous avez commencé en octobre 2020, par exemple, vous avez droit à des jours de congés légaux en 2021, sur base des trois mois de travail prestés en 2020. Les congés légaux sont des congés payés. Vous percevez votre rémunération (pécule de vacances) pendant les jours de congés légaux, plus un double pécule de vacances.

Par ailleurs, les travailleurs peuvent toutefois profiter de vacances supplémentaires. Cette nouvelle réglementation a été introduite en parallèle du règlement des vacances jeunes. Les travailleurs peuvent choisir l'un ou l'autre. Vous l'aurez compris, il est donc impossible de cumuler les deux systèmes pendant la même année calendrier.

>> A lire aussi : Rentrée : quand prendre ses congés?

Vacances supplémentaires

Depuis 2012, vous avez droit à une semaine de congé dès que vous avez travaillé trois mois au cours de la même année civile (donc de janvier à décembre). Ces trois mois ne doivent pas nécessairement être consécutifs, ni prestés chez le même employeur.

Donc, si vous travaillez depuis trois mois, vous avez droit à une semaine de congé. Idem si vous travaillez depuis seulement deux mois mais que vous avez déjà travaillé un mois chez un autre employeur durant la même année civile.

Après, chaque mois supplémentaire de travail vous donne droit à deux jours de congé. Attention, les règles de calcul sont un peu différentes pour les ouvriers.

Ces congés sont rémunérés par l’employeur. Toutefois, ils ne permettent pas l'octroi d'un double pécule de vacances : vous ne percevez qu'un simple pécule de vacances.

>> A lire aussi : Premier emploi : tout ce qu'il faut savoir

Vacances jeunes

Vous pouvez avoir droit aux vacances jeunes, rémunérées par l’Onem. Ce système est un complément de jours de congés, pour les jeunes travailleurs qui n’ont pas droit à la totalité des jours de congés légaux (soit 20). Pendant les jours de vacances jeunes, ce n’est pas votre employeur qui vous paie. Vous percevez une allocation payée par l’Onem : 65 % de votre rémunération brute. C'est la rémunération mensuelle brute du premier mois au cours duquel vous prenez vos vacances jeunes qui est prise en compte.

Pour avoir accès à ces vacances jeunes, toute une série de critères sont à remplir :

  • Ne pas avoir atteint l'âge de 25 ans au 31 décembre de l'exercice de vacances - l'exercice de vacances est l'année calendrier qui précède celle au cours de laquelle le jeune travailleur prend des vacances.
  • Au cours de l'exercice de vacances, avoir terminé ses études (y compris le travail de fin d'études).
  • Après la fin des études ou de la formation, avoir travaillé au cours de l'exercice de vacances comme salarié pendant une période minimale. Le jeune travailleur doit être lié, pendant au moins un mois, par un ou plusieurs contrats de travail et cette occupation doit comprendre au moins 13 journées de travail au sens de la réglementation du chômage.
  • La réglementation s'applique tant aux ouvriers qu'aux employés.
  • Les vacances jeunes constituent un droit et non une obligation.
  • Un jeune occupé à temps partiel a droit à des jours de vacances jeunes, ainsi qu'un jeune qui est occupé dans le cadre d'un programme d'activation et qui bénéficie du régime de vacances applicable au "secteur privé".

Plus d’information ici.

>>  A lire aussi : Quand puis-je prendre mes congés?

>> Consultez toutes nos offres d'emploi