Premier job ? Attention aux détails

Au moment de commencer son premier emploi en tant que starter, vous cherchez probablement à  recueillir le plus de conseils possible. Vous connaissez sans doute déjà  les grandes lignes, mais n’oubliez pas non plus les petits détails: ce sont eux qui feront la différence. The Daily Muse donne quatre exemples de petites choses grâce auxquelles vous ferez une bonne (ou mauvaise) première impression auprès de vos collègues et patrons.

A la recherche d'un premier job? consultez nos 1950 offres d'emploi

1. Achetez une montre

Pas besoin d’en prendre une chère. Cela peut même être votre téléphone. Mais dès à  présent, vous devez en permanence savoir l’heure qu’il est. Après des années de collège sans trop de pression, des petits boulots et une vie (nocturne) très irrégulière, les starters ont parfois du mal à  adopter le sens du timing.

Bien sûr, votre nouveau patron s'en moque. Il attend de vous que vous arriviez à l’heure au travail du lundi au vendredi, point. Arriver en retard aux réunions ou aux rendez-vous est vu d’un très mauvais œil, faites donc en sorte toujours savoir l'heure qu'il est. Et puisque la notion du temps n'est pas innée, le port de la montre est grandement recommandé.

> Que se passe-t-il si j'ai du retard à cause des transports en commun ? 

2. Emportez un bloc-note et un bic

Cela peut peut-être sembler affreusement ringard, mais un vieux bic et du papier vont grandement vous simplifier la vie au bureau. Vous seriez étonné du nombre de choses que vous oubliez 10 minutes à  peine après avoir quitté une réunion. Ne partez pas du principe que vous retiendrez tout sans aucun mal : prenez des notes.

Emportez un carnet partout avec vous, et prenez des notes quand vous recevez des instructions de vos collègues. De cette manière, vous ne devrez jamais poser une question une deuxième fois, ce qui sera très apprécié de vos collègues. Vous ferez en tout cas bonne impression à  votre patron et vos collègues : écrire prouve que vous ne prenez pas à  la légère ce qui est discuté.

> Voir aussi : 5 astuces pour une to-do list ultra-efficace

3. Adaptez-vous

La manière dont vous communiquez au travail en dit beaucoup sur qui vous êtes. En tout cas, sur la façon dont vous perçoivent votre patron et vos collègues. Si vous semblez indifférent, votre patron va penser que vous ne prenez pas votre travail très au sérieux. Ce dossier passionnant risque donc de vous passer sous le nez.

La façon de vous faire apprécier diffère bien entendu dans chaque endroit et exige donc un peu d’intuition de votre part. Le conseil du Daily Muse est de laisser voir votre côté le plus poli et courtois dans un premier temps. Si vous remarquez que l’ambiance est assez informelle, alors vous pouvez vous risquer à  faire quelques blagues. Prenez quand même la température avant de vous lancer sur le devant de la scène.

4. Prenez Facebook et Twitter pour ce qu’ils sont

Les employés passent bien trop de temps sur internet et les réseaux sociaux pendant leurs heures de travail. Cela fait un petit temps que nous le savons et cela ne changera sans doute pas. Peut-être que vous ne vous permettez une petite pause Twitter que si vous avez fini votre travail et que vous attendez simplement un feedback… Mais le collègue qui passe derrière vous ne connaîtra bien sûr pas ce contexte. Et cela ne donnera pas une bonne image du nouvel employé du bureau.

Soyez donc stratégique à  propos de votre usage des réseaux sociaux. Réservez-vous par exemple un petit quart d’heure avant ou après le lunch, ou regardez simplement de temps en temps depuis votre téléphone. Tout le monde surfe en ligne pour raisons privées pendant le travail, mais essayez de garder le bénéfice du doute en ne vous rendant pas sur Youtube la première semaine.

> 11 façons de se faire virer à cause de Facebook

Cet article a été publié initialement sur Intermediair.

Publié :

Retour à la liste