Prendre sa retraite à 50 ans ? C'est possible mais pas sans conséquences

Date de publication: 14 juil. 2022
Catégorie:

Tout le monde peut-il prendre une retraite anticipée ? Quelles sont les conséquences financières de ce choix ?

Retraite

Les Belges sont de plus en plus nombreux à cesser de travailler avant l'âge légal de la retraite. L'année dernière, près de quatre salariés belges sur dix ont décidé de raccrocher leurs vêtements de travail avant d'atteindre l'âge de 65 ans. Tout le monde peut-il prendre une retraite anticipée ? Et quelles sont les conséquences financières de ce choix ?

L'âge légal de la retraite augmente. Aujourd'hui, il s’élève à 65 ans. À partir de 2025, il sera de 66 ans et à partir de 2030, il sera de 67 ans. Mais cette idée ne plaît pas à tout le monde. De plus en plus de travailleurs considèrent qu'il est important de pouvoir profiter de leurs vieux jours plus tôt.

Une enquête réalisée par Acerta, un prestataire de services RH, apporte la preuve de cette tendance. Parmi les employés qui prendront leur retraite en 2021, 37,5 % ont moins de 65 ans. Cela représente une augmentation de 14 % par rapport à 2019.

63 ans, l’âge minimum

L'âge minimum pour une retraite anticipée légale est de 63 ans si vous avez travaillé pendant 42 ans. En théorie, vous avez alors deux ans de moins que l'âge minimum prescrit et vous avez également travaillé trois ans de moins que le point de départ sur lequel le gouvernement calcule votre pension. Parce que l'Office fédéral des pensions suppose une carrière de 45 ans.

Une personne ayant une carrière exceptionnellement longue peut également demander une retraite anticipée à 60 ans après 44 ans de carrière, à 61 ans après 43 ans de carrière et à 62 ans après 43 ans de carrière.

Impact financier

La pension que vous obtenez ou obtiendrez est basée sur 45 années de carrière. Par conséquent, pour chaque année où vous cessez de travailler plus tôt, vous perdez environ 1/45e de votre pension. Par exemple, si vous deviez recevoir une pension de 2 000 euros par mois après 45 ans de service, elle serait de 1 867 euros par mois après 42 ans de service. Un montant qui, sans tenir compte de l'indexation, reste inchangé pour le reste de votre vie de retraité.

Attendre une pension plus faible

En principe, personne n'est obligé de travailler jusqu'à l'âge légal de la retraite ou jusqu'à l'âge légal de la préretraite. Vous pouvez arrêter de travailler à tout moment de votre carrière. Mais arrêter avant l'âge légal de la retraite a des conséquences sur votre prestation de retraite. En outre, vous ne percevrez cette prestation qu'à partir d'un certain âge et après avoir travaillé un certain nombre d'années. C'est ce que prévoient les systèmes de pension.

Ici aussi, la règle s'applique : prendre une retraite anticipée signifie recevoir une pension moins élevée. Mais dans ce cas, la pension à laquelle vous avez droit est encore plus faible que pour une personne qui prend une retraite anticipée de droit.

Par exemple, une personne qui cesse de travailler à 50 ans et après 28 ans de service devra traverser une période beaucoup plus longue sans revenu, à savoir 15 ans. Lorsque cette personne aura atteint l'âge légal de la retraite, elle recevra également une pension moins élevée : 28/45. Ainsi, si vous voulez prendre votre retraite plus tôt, vous devrez d'abord épargner une somme importante.

Plus de taxes

Si vous cessez de travailler plus tôt que prévu par la loi, vous paierez également plus d'impôts. Si vous travaillez jusqu'à 65 ans, vous payez, en tant que salarié, des impôts sur 80 % du capital de votre contrat de pension complémentaire. Si vous prenez une retraite anticipée, vous devrez payer des impôts sur 100 % du capital.

Arrêt de travail pour cause de maladie

Il existe d'autres possibilités pour ceux qui sont obligés d'arrêter de travailler plus tôt pour cause de maladie. Votre médecin peut déclarer votre incapacité de travail à la caisse d'assurance maladie. La caisse d'assurance maladie peut alors vérifier si vous avez droit à des prestations de maladie. Lorsque vous atteignez l'âge de la retraite (65 ans), ces prestations cessent car vous percevez alors votre pension.

>> À lire aussi :Qu'est-ce qu'une pension complémentaire ?

>> Consultez toutes nos offres d'emploi