Près d’un indépendant sur 10 est d’origine étrangère

Date de publication: 25 avr. 2019

Sur 100 indépendants en Belgique en 2017, 11 n’étaient pas Belges et leur nombre est en augmentation: entre 2013 et 2017, le nombre d’indépendants non belges a augmenté de 17,74 %. Et 1 sur 5 exerce une profession libérale. C’est ce qui ressort des chiffres de l’Institut national d'assurances sociales pour travailleurs indépendants (INASTI) analysés par la caisse d’assurances sociales Acerta.

Indépendants

Les Croates, les Estoniens, les Slovènes et les Hongrois représentent le groupe d’indépendants étrangers qui croît le plus rapidement en Belgique. Fait surprenant: les indépendants non belges sont plus souvent indépendants à titre principal et plus jeunes que les indépendants belges. 

11 indépendants sur 100 sont d'origine étrangère

En 2017, notre pays comptait 1.087. 763 indépendants, une augmentation de 8,66 % comparé à 2013. 120 .021 de ces 1. 087 .763 indépendants n’ont pas la nationalité belge. Cela signifie que par rapport à 2013, notre pays compte 17,74 % d’indépendants d'origine étrangère en plus et que 11 % des indépendants en Belgique n’ont pas la nationalité belge. Les conclusions de l'INASTI sont que le statut d’indépendant gagne considérablement en popularité et que la hausse de cette popularité est bien plus importante chez les non-Belges que chez les Belges.

Mais qui sont ces non-Belges qui s’implantent chez nous en tant qu’indépendants ?

Ce sont nos pays voisins et les pays qui ont récemment rejoint l’Union européenne qui sont les mieux représentés dans cette catégorie. Les Croates ont connu la croissance la plus rapide en Belgique entre 2013 et 2017. Rien de surprenant quand on sait que la Croatie a rejoint l’Union européenne en 2013. De nombreuses autres nationalités de plus en plus représentées sont des pays qui ont récemment rejoint les rangs de l’Union européenne : l’Estonie, la Slovénie, la Hongrie, la Lituanie, Chypre (en 2004) et la Roumanie en 2017.

>> Découvrez toutes nos offres d'emploi