Prévisions d’embauches positives à Bruxelles et en Wallonie

Publié : samedi 16 septembre 2017

Selon le Baromètre Manpower- Group publié cette semaine, l’activité de recrutement restera plutôt stable d’ici la fin de l’année. Autrement dit : seuls 2 % des 751 employeurs belges interrogés fin juillet prévoient de réduire leurs effectifs, 5 % prévoient de créer de nouveaux emplois, tandis que 93 % des employeurs sondés prévoient de maintenir leur masse salariale au même niveau. Après correction des variations saisonnières, la « prévision nette d’emplois », soit le différentiel entre les pourcentages d’employeurs prévoyant des embauches et des licenciements atteint la valeur positive de +3, en stagnation par rapport au trimestre précédent et en progression de 2 points par rapport à la même période en 2016.

« Les résultats de notre baromètre sont globalement encourageants, commente Philippe Lacroix, Managing Director de ManpowerGroup BeLux. Pour la première fois depuis le 2e trimestre 2008 et le début de la crise économique qui a touché le monde entier, la prévision nette d’emplois n’est négative dans aucun des 43 pays et territoires sondés à travers le monde. En Belgique aussi, le marché de l’emploi poursuit son redressement et les perspectives restent positives pour le prochain trimestre. Les créations d’emplois, combinées aux politiques d’activation visant à réintégrer les demandeurs d’emploi sur le marché du travail et aux réformes pour moderniser le marché du travail, devraient permettre de continuer à réduire les taux de chômage. Des taux qui laissent toujours apparaître de très fortes disparités au niveau régional : 16,9 % à Bruxelles, 14,5 % en Wallonie et 7,51 % en Flandre. »

La construction est en verve

Les perspectives d’emplois pour le prochain trimestre sont assez contrastées au niveau régional. Comme lors du trimestre précédent, c’est à Bruxelles que le climat d’embauche devrait être le plus favorable. La prévision nette d’emplois atteint la valeur de +6, assez stable par rapport au trimestre précédent et en hausse de 7 points par rapport au 4e trimestre 2016. La tendance est également positive en Wallonie (+4) où la prévision nette d’emplois progresse de 3 points en comparaison trimestrielle et de 5 points en comparaison annuelle. En revanche, les employeurs en Flandre anticipent une activité de recrutement plus prudente (+1) d’ici la fin de l’année, avec un solde net en recul de 3 points par rapport au trimestre précédent et de 2 points par rapport à la même période l’an dernier. C’est dans le secteur de la construction (+10) que le rythme des embauches devrait être le plus soutenu, selon ce baromètre. La prévision nette d’emplois dans ce secteur enregistre une hausse pour le troisième trimestre consécutif. La confiance des employeurs se renforce également dans l’Horeca (+6) pour se hisser au même niveau que dans le secteur de l’électricité, gaz et eau (+6). Les intentions de recrutement sont également assez favorables (+5) dans le commerce de gros et détail, les services publics, l’éducation, la santé, entre autres. A l’inverse, après quatre trimestres marqués par un niveau d’optimisme assez élevé, les employeurs de la finance, de l’assurance, de l’immobilier et des services aux entreprises rapportent des intentions de recrutement en recul.

Optimisme dans les grandes entreprises

Les employeurs des quatre segments d’entreprise selon la taille de leurs effectifs anticipent une activité de recrutement positive au cours du prochain trimestre. Les employeurs des grandes entreprises (plus de 250 travailleurs) se montrent nettement les plus optimistes : une entreprise sur trois sondée sur ce segment prévoit des embauches d’ici la fin de l’année. Les intentions de recrutement sont également très favorables dans les moyennes entreprises (50-249 travailleurs) et les petites entreprises (10-49 travailleurs), avec des prévisions nettes d’emplois qui s’élèvent à +14 et +12 respectivement. En revanche, les employeurs des micro-entreprises (< 10 travailleurs) se montrent plus prudents.

B.J.

> Découvrez nos offres d'emploi !

Retour à la liste