Procter & Gamble récompensée pour son engagement en faveur de la parité

Date de publication: 1 avr. 2019
Catégorie:

gender

Le neuvième Wo.Men @ Work Award a été décerné le 26 mars dernier en clôture du Forum JUMP. Ce prix récompense l’engagement personnel et professionnel d’un CEO prônant l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes et dont l’exemple est susceptible de convaincre ses homologues dans d’autres entreprises.

Cette année donc, le prix a été remis conjointement à Caroline Thomaes, Patrizio Ricci et Olivier Houpert de l’entreprise Procter & Gamble (P&G) qui deviennent ainsi ambassadrice et ambassadeurs de l’égalité professionnelle en 2019. Retour sur cette victoire avec Caroline Thomaes, country leader Benelux de P&G.

Caroline Thomaes

Qu’est-ce que cela fait de recevoir ce prix?

C’est une très grande fierté. Cet award est une vraie reconnaissance pour le travail accompli chez P&G en Belgique depuis plusieurs années. Il fait vraiment écho à la culture que nous développons chaque jour au sein de l’entreprise. Chez Procter, notre leitmotiv c’est: «We seen equal», donc on voit de manière tout à fait égalitaire. Tout n’est bien sûr pas encore parfait, mais je veux continuer à être le meilleur exemple possible au quotidien, car ce sont les petits gestes qui façonnent la culture de l’entreprise.

Cette récompense est-elle d’autant plus une fierté que vous êtes une femme et que vous aviez de sérieux concurrents?

C’est vrai que tout le monde souligne le fait que cette récompense est encore plus parlante du fait que je suis une femme. Mais je ne suis pas la seule à l’avoir remportée, mes deux collègues Patrizio Ricci et Olivier Houpert se sont aussi vus remettre ce prix. Et puis, comme je vous l’ai dit, c’est la récompense de tout un travail d’équipe. En ce qui concerne la concurrence, c’est vrai qu’il y a de quoi être fier. En face de nous, nous avions Bernd Meyring du bureau d’avocats Linklater et Sam Lefever de l’entreprise de solutions IT Niboo. Ils représentent deux secteurs où le nombre de femmes dirigeantes est parmi les plus bas et ils ont une vision vraiment positive de l’égalité professionnelle au sein leurs entreprises respectives. Notre victoire est donc une belle surprise.

Que faites-vous concrètement au quotidien pour garantir l’égalité professionnelle au sein de votre entreprise?

Cette égalité professionnelle passe par plusieurs mesures, ne serait-ce qu’au niveau de notre culture d’entreprise. On essaye de tendre vers la parité en ce qui concerne nos leaders. Actuellement, 42% de nos managers sont des femmes, ce n’est pas encore la parité mais elles occupent un vrai rôle de modèle. On essaye aussi de respecter la parité dans le recrutement. On autorise aussi une grande flexibilité au niveau du travail. Nos employés peuvent travailler depuis chez eux, on accorde une grande attention aux demandes de crédits temps et aux congés de maternité. On vient aussi de mettre en place la possibilité pour les papas de notre entreprise de prendre deux mois complets de congés payés à la naissance de leur enfant de manière à permettre un partage des tâches et placer nos employés sur un pied d’égalité aussi à ce niveau.

Vous allez même plus loin en utilisant vos marques pour prôner l’égalité hommes-femmes.

C’est exact. On est le plus gros annonceur en Belgique dans les médias, donc il nous paraît logique d’endosser une responsabilité sociétale en utilisant nos marques pour essayer de faire évoluer les mentalités. Dans nos campagnes publicitaires, on essaye de déconstruire les stéréotypes. Beaucoup considèrent que la majorité de nos produits comme les produits d’entretien sont utilisés par des femmes. Ce sont ces idées préconçues qu’on essaye de déconstruire et cela passe, par exemple, par le fait de mettre dans une publicité un papa qui change la couche d’un bébé, qui fait la vaisselle ou nettoie la maison à la place de toujours mettre en scène une femme. On utilise aussi nos campagnes pour redonner confiance aux jeunes filles.

>> Découvrez toutes nos offres d'emploi 2019