Puis-je ne pas travailler en raison d'une chaleur trop forte?

Rédigé par: Julie Delcourt
Date de publication: 13 août 2020

La canicule a des effets négatifs sur le bien-être des travailleurs : malaises, maux de tête, déshydratation, etc. Mais que prévoit la loi dans de telles conditions ? Le salarié peut-il ne pas travailler ?

chaleur

La législation ne prévoit aucune disposition permettant de ne pas venir travailler en cas de température élevée. En effet, aucun seuil de température maximale n’est fixé dans le Code du travail, vous devez donc a priori venir travailler.

Le travail par fortes chaleurs et notamment celui exercé lors températures dépassant les 33°C présente des dangers, selon l’INRS (Institut National de Recherche et de Sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles).

En revanche, vous avez le droit d’exercer votre droit de retrait. Pour rappel, ce droit est un droit individuel accordé aux salariés, leur autorisant de se retirer de leur travail (poste, lieu, situation de travail) dès lors qu’ils estiment raisonnablement qu’il existe un danger grave et imminent pour leur santé ou leur vie. Face à cette situation, les employés doivent directement avertir l’employeur et se retirer.

Donc, si vous estimez que la canicule nuit à votre santé, vous pouvez exercer votre droit de retrait. Informez-en votre employeur, lui aussi est garant de votre bien-être au travail, et doit mettre en place des mesures vous permettant de supporter les fortes chaleurs.

A titre d’exemple, il existe plusieurs précautions à prendre en cas de températures trop élevées :

  • Décaler ponctuellement les horaires de travail (arriver et repartir plus tôt)
  • Limiter la cadence de travail
  • S’hydrater correctement et opter pour une tenue adaptée
  • Augmenter la fréquence de la prise de pauses
  • Etc.

>> A lire aussi : Puis-je exercer mon droit de retrait?

>> Retrouvez toutes nos offres d’emploi