Quand la robotisation crée des emplois

Date de publication: 4 août 2022

De plus en plus d'emplois sont créés par la robotisation. L'évolution de la technologie exige des employés des compétences différentes.

Robots

La robotisation ne coûte pas d'emplois, au contraire, elle en crée. La crainte que cette dernière ne vienne automatiser les tâches et remplacer certaines professions est infondée. En effet, la robotisation n'entraîne pas une réduction du nombre de postes disponibles sur le marché du travail. Davantage d'employeurs s'attendent à ce que la robotisation et l'automatisation créent réellement des emplois. D'autres emplois changent, ce qui signifie que les employés ont besoin de nouvelles compétences.

Trois employeurs sur dix s'attendent à ce que les développements technologiques tels que l'automatisation et la robotisation créent de nouveaux emplois au cours des cinq prochaines années. Ce même ratio s'attend également à ce que les emplois dans leurs organisations changent de manière significative en raison de ces évolutions. Par conséquent, des tâches disparaîtront au sein des postes, d’autres changeront et de nouvelles compétences seront nécessaires.

L’automatisation inquiète de moins en moins les employeurs : un employeur sur dix pense que des emplois vont disparaître en raison des évolutions technologiques.

Réagir aux changements

Étant donné que l'évolution technologique entraînera des changements importants dans les emplois, il est important que les employés continuent à se perfectionner afin de pouvoir répondre aux changements dans leurs emplois ou à la disparition de ces derniers.

"Les employeurs et les employés doivent examiner attentivement les effets des développements technologiques sur leur travail ou leur organisation", indique une conseillère en marché du travail. "Il est important que les employeurs soient conscients des conséquences des développements technologiques sur le travail dans leur organisation. En investissant dans les employés et en les incluant dans les développements, ils peuvent être déployés dans tous les nouveaux postes autant que possible ou rester employés dans un poste où le travail change en raison des développements technologiques."

Différences entre les secteurs

Les grands employeurs pensent plus souvent (51%) que les développements technologiques conduiront à de nouveaux emplois que les petits (29%) et moyens employeurs (36%). Il existe également des différences entre les secteurs. Les employeurs du secteur de l'information et de la communication prévoient relativement souvent (69%) la création de nouveaux emplois. Les employeurs de l'administration publique et les employeurs de l'industrie pensent plus souvent que la moyenne que de nouveaux emplois seront créés dans les années à venir en raison des développements technologiques.

>> À lire aussi : Votre place est-elle menacée par un robot ?

>> Consultez toutes nos offres d'emploi