Quand le télétravail sauve des vies

Date de publication: 24 sept. 2022

Plus de 3.000 accidents ont été évités sur les routes belges l'année dernière grâce à l'augmentation du télétravail, selon les analyses du SPF Mobilité et de Vias.

Télétravail

Le télétravail est de plus en plus ancré dans les habitudes professionnelles : en quatre ans, la proportion de télétravailleurs a presque doublé. Ainsi, des millions de kilomètres en moins sont parcourus chaque jour, ce qui profite également à la sécurité routière. C'est ce que révèle une étude du SPF Mobilité et des données de l'institut de sécurité routière Vias.

Cette étude montre que 32 % des répondants (ils sont 1250 répondants au total) télétravaillent au moins un jour par semaine. En 2018, ce chiffre était de 17 %. La crise sanitaire, en particulier, a donné un énorme coup de pouce au télétravail. Ce sont les Bruxellois qui semblent télétravailler plus souvent : 43 % d’entre eux télétravaillent au moins un jour par semaine, contre 33 % des Flamands et 28 % des Wallons.

Il ressort également de l’enquête que les personnes qui vivent plus loin de leur lieu de travail travaillent plus régulièrement depuis leur domicile. Si la distance domicile-travail dépasse 50 kilomètres, plus de la moitié des personnes interrogées télétravaillent au moins un jour par semaine.

Plus de télétravail, moins de navetteurs

Ainsi, plus de télétravail signifie moins de navetteurs parcourant de (longues) distances entre leur domicile et leur lieu de travail et inversement. De cette manière, 35 millions de kilomètres de trajets sont désormais évités chaque jour, indique le SPF Mobilité, dont 14 millions de kilomètres de trajets en voiture. Ce dernier équivaut à faire 350 fois le tour de la terre. En 2018, le télétravail a permis d'éviter 9 millions de kilomètres de déplacements chaque jour.

Le télétravail est également bénéfique pour la sécurité routière. Vias a calculé que plus de 3.000 accidents corporels ont été évités sur les routes belges l'année dernière grâce à l'augmentation du télétravail. 35 vies ont été sauvées et 242 blessures graves ont été évitées dans la circulation.

Enfin, le SPF Mobilité rappelle également que le télétravail permet d'étaler davantage certains déplacements. Les télétravailleurs semblent plus enclins à se rendre dans des magasins ou des services pendant leurs jours de télétravail (28 %), ou pendant la journée en semaine plutôt que le soir, le week-end ou les jours de congé (32 %).

Et près de 30 % des personnes interrogées ont déclaré qu'elles seraient prêtes à utiliser les transports publics ou à prendre le vélo au lieu de la voiture les jours où elles se rendent au travail lorsqu'elles pratiquent régulièrement le télétravail.