Quand puis-je prendre mes congés ?

Rédigé par: Mélodie Voué
Date de publication: 22 oct. 2019

Chez nous, les salariés à plein temps bénéficient -normalement- de quatre semaines de congés par an. Le nombre de jours de congé varie selon le statut (ouvrier, employé, apprenti, artiste et fonctionnaire). Selon une étude récente, les employés belges seraient parmi les mieux lotis d’Europe concernant la planification de leurs vacances annuelles. 

congés

Qui peut prendre congé quand il le souhaite ?

En Belgique, les travailleurs ont beaucoup de liberté pour choisir les dates de leurs vacances annuelles. Une étude, menée par le fournisseur de services RH SD Worx dans six pays européens, a montré que 35% des Belges pouvaient toujours choisir leurs congés eux-mêmes. C’est plus que leurs voisins britanniques et néerlandais (22%), autrichiens (20%) et français et allemands (17%). La moyenne des pays étudiés est de 22%. 

>> A lire aussi : Pouvez-vous choisir librement vos congés ?

Quant à ceux qui peuvent généralement choisir leurs congés, la France et l’Allemagne arrivent en tête, avec 64%, suivis de l’Autriche (61%), des Pays-Bas (55%) et du Royaume-Uni (52%). La Belgique arrive dernière avec 49%. Les Belges peuvent donc dans 8 cas sur 10 toujours ou généralement choisir leurs vacances.

>> A lire aussi : Quand poser ses congés cette année?

Enfin, les travailleurs qui n’ont jamais la possibilité de choisir les dates de leurs congés sont 5% en Autriche, 6% en France et en Allemagne, 7% aux Pays-Bas, 9% en Belgique et 13% au Royaume-Uni. 

Doit-on tenir compte de ses collègues ? 

Si la Belgique est le leader en matière de planification, elle est aussi bien placée en ce qui concerne la coordination des congés avec les collègues et le manager. Un tiers des travailleurs belges organise ses vacances en se mettant d’accord avec son manager et ses collègues. 22% le font avec uniquement l’aval de leur manager. Même chiffre concernant seulement les collègues. Enfin, 17% ne doivent se mettre d’accord avec personne, ce qui représente le pourcentage le plus élevés des pays étudiés (11% en moyenne). Le Belge aurait donc plus de liberté que ses acolytes européens. 

 

>> Retrouvez toutes nos offres d'emploi