Quatre indépendants sur dix se voient bien chefs de PME

Publié : vendredi 17 novembre 2017 Par

Quarante pourcents des travailleurs indépendants en Wallonie et à Bruxelles envisagent d’employer au moins trois personnes dans les trois prochaines années. C’est ce qui ressort des conclusions d'un enquête de l’UCM et de l’Université de Namur, explique Belga.

Cette étude a démontré des résultats plutôt surprenants puisque tant les hommes que les femmes sont attirés par une expansion de leurs activités. L’intention d’embauche est la plus importante dans les domaines traditionnels tels que le commerce et la construction. La tranche d’âge la plus ambitieuse est située entre 30 et 54 ans.

Pour la croissance économique wallonne et la résorption du chômage, il y a un intérêt évident à ce que la plus grande partie des quelque 40% d’indépendants qui envisagent d’embaucher passent à l’acte.

L’enquête montre également qu’il ne faut pas se focaliser sur les jeunes starters dans des activités innovantes. Un important potentiel existe dans les secteurs traditionnels et auprès de personnes en activité depuis de nombreuses années. Le rapport met également en exergue l’importance de l’esprit d’entreprendre, qualifiant la passion d’élément “déterminant” dans la réussite.

“L’entrepreneuriat, dans les très petites structures, est avant tout une affaire d’hommes et de femmes”, conclut l’UCM.

Retour à la liste