Quatrième vague de Coronavirus : quelles nouvelles mesures au travail?

Le 26 octobre dernier, les membres du Codeco se sont réunis dans la hâte en vue de répondre à la nouvelle hausse de cas contaminés au Covid-19 dans notre pays. De nouvelles mesures ont été prises, d'autres ré-entrent en vigueur. Tour d'horizon avec Acerta.

Coronavirus mini

À partir du vendredi 29 octobre, le travail à domicile sera à nouveau fortement recommandé pour les collaborateurs dont la fonction le permet.  Si les collaborateurs doivent tout de même être présents sur le lieu de travail, les mesures sanitaires en vigueur (distanciation sociale, hygiène des mains) continuent de s’appliquer.

À partir de cette même date, le port du masque est également d’application. Ainsi, le masque redeviendra obligatoire dans les lieux accessibles au public (tels que les magasins et les activités de loisirs). Le masque devra également être à nouveau porté dans les zones accessibles au public de votre entreprise.

Le Covid Safe Ticket élargi

À partir du 1er novembre, il sera obligatoire de présenter un Covid Safe Ticket pour accéder à un événement public organisé en intérieur accueillant au moins 200 personnes ou organisé en extérieur accueillant au moins 400 personnes,ainsi que dans les établissements horeca et les centres de fitness.

Les organisateurs qui reçoivent moins de visiteurs peuvent également appliquer le système du Covid Safe Ticket sur une base volontaire. Si le règlement n’est pas appliqué, les visiteurs doivent porter un masque buccal.

Les régions peuvent déroger à ces dispositions et déterminer un nombre inférieur de visiteurs pour l’utilisation d’un Covid Safe Ticket. C’est déjà le cas aujourd’hui en Région de Bruxelles-Capitale et à partir du 1er novembre en Région wallonne également.

Une révision du certificat de quarantaine

Les partenaires sociaux ont été invités à donner leur avis sur une nouvelle forme de certificat de quarantaine qui permettrait à un collaborateur qui présente des symptômes, se fait tester et doit être mis en quarantaine en attendant le résultat du test de bénéficier d’une absence justifiée. Cette réglementation s’appliquera à vos collaborateurs dans l’impossibilité de télétravailler pendant cette période. Ce certificat ne devrait plus être délivré par un médecin.

>> À lire aussi : Covid-19 : un employé sur quatre craint de perdre son travail

>> Consultez toutes nos offres d'emploi