Que faire de ses congés restants?

En tant qu'employé, vous avez droit à un nombre fixe de jours de congés légaux chaque année, période corona ou non. Mais que faire si vous n'avez pas su/pu les prendre avant la fin de l'année ?

congé

Le principe de base est simple : tout travailleur à temps plein en tant que salarié a légalement droit à 20 jours de congés payés par an (la situation est différente pour les ouvriers). Toutefois, vous devez prendre ces jours de congé avant la fin de l'année en question, c'est-à-dire entre le 1er janvier et le 31 décembre. En théorie, donc, vous ne pouvez pas les reporter à l'année suivante.

Cependant, il existe des exceptions. En effet, certains jours fériés peuvent être reportés. Dans ce cas, il ne s'agit pas de jours fériés mais de jours fériés dits extra-légaux tels que les jours d'ancienneté ou les jours RTT (jours de récupération pour ceux qui travaillent plus de 38 heures par semaine). Ces jours de congé supplémentaires sont accordés par secteur ou par entreprise (CCT).

Il peut toutefois exister des cas de figure où la prise de vacances n’est pas possible.

>> A lire aussi : A combien de jours de congé avez-vous droit?

Vous ne pouvez pas prendre de vacances…

Si, par exemple, vous n'avez pas pu prendre de vacances en raison d'une longue maladie, d'un accident du travail ou d'un congé de maternité, votre employeur doit quand même vous verser le pécule de vacances pour les vacances non prises.

Les employés recevront le solde du pécule de vacances au plus tard le 31 décembre (c’est-à-dire pécule de vacances simple pour les jours fériés non encore pris et double pécule de vacances si celui-ci n'a pas encore été payé). Le pécule de vacances est versé au cours du mois de mai, que vous ayez pris ou non vos jours de congé.

PS : Si vous ne voulez tout simplement pas prendre vos vacances, aucune raison n’oblige votre employeur à vous payer. Un conseil : profitez plutôt de vos vacances bien méritées !

Vous n'êtes pas autorisé à prendre des vacances auprès de votre employeur…

N'obtenez-vous pas la permission de votre patron pour prendre votre congé ? Il risque alors une amende administrative et pénale. De plus, en tant qu'employé, vous recevez toujours le pécule de vacances pour les jours fériés non pris.

Vous avez été temporairement au chômage en raison de la crise du Covid-19…

Malgré votre chômage temporaire dû à la crise sanitaire, vous avez toujours le droit de prendre les jours de vacances restants cette année. En effet, le gouvernement a décidé d'assimiler le chômage temporaire corona à des jours de travail. Cette équivalence est actuellement réglementée jusqu'au 30 septembre 2020. Pour la période suivante, la législation doit encore être finalisée.

>> A lire aussi : 2021 : Quand prendre ses congés ?

>> Consultez toutes nos offres d’emploi

Retour à la liste