Que faire si un recruteur vous dit que vous êtes surqualifié(e) ?

Publié : jeudi 18 mai 2017

Quiconque souhaite décrocher un emploi a tout intérêt à  disposer des connaissances nécessaires et d'une solide expérience. Mais il ne faut pas non plus être "trop bon", car les recruteurs risquent de vous cataloguer comme quelqu'un de surqualifié. Alors comment décrocher cet emploi qui vous plaît?

Avantages et inconvénients

Les DRH rechignent souvent à  engager du personnel surqualifié. Outre son coût élevé, ils ont également peur que quelqu'un aux qualifications élevées s'ennuie rapidement dans un job d'un niveau "plus bas" et que, par démotivation, celui-ci veuille rapidement partir. Les personnes surqualifiées seraient également intimidantes pour leurs collègues moins expérimentés ou aux diplômes moins prestigieux et elles risquent de convoiter le poste de leur propre manager.

Toutefois, du personnel surqualifié peut également apporter des avantages non négligeables. Ces personnes ont ainsi besoin de moins de temps pour être opérationnelles, elles sont simplement bonnes dans leur travail et elles peuvent également motiver les autres collaborateurs.

Un candidat hautement qualifié peut avoir différentes raisons de postuler à  un emploi simple. Il peut par exemple ne pas être intéressé par le train de vie qui accompagne souvent un emploi aux défis multiples. Des raisons de santé ou un intérêt particulier pour une certaine entreprise peuvent également jouer un rôle.

C'est pourquoi il n'est pas rare de voir quelqu'un postuler à  un emploi pour lequel il est en fait trop qualifié. C'est votre cas? Voici quelques conseils qui peuvent vous aider à  convaincre les recruteurs.

7 conseils pour décrocher un job

1. Soyez honnête dans votre CV et votre lettre de motivation

Expliquez clairement dans votre lettre de motivation pourquoi vous souhaitez travailler pour cette entreprise et pourquoi vous aimeriez faire un travail "plus simple". Ne commencez pas à  enlever des lignes de votre CV pour avoir l'air moins qualifié(e) que vous ne l'êtes réellement. Racontez simplement toute la vérité, mais veillez également à  exprimer clairement votre motivation.

> Voir aussi : Rédiger votre CV en 10 points

2. Fixez-vous des objectifs de carrière clairs

Si vous êtes convié(e) à  un entretien, il vaut mieux expliquer dès le début pourquoi vous postulez à  cette fonction en particulier. Si les raisons sont également d'ordre privé, expliquez-les. Mentionnez également que votre objectif est vraiment de rester dans l'entreprise et que vous ne considérez donc pas cet emploi comme une solution temporaire en attendant de trouver mieux.

3. Soyez respectueux/se envers le recruteur

Si vous êtes hautement qualifié(e), il y a de fortes chances pour que vous soyez plus âgé(e) que le recruteur lui-même et que le manager qui dirige l'équipe que vous rejoindrez peut-être. Montrez-leur à  tous les deux du respect et insistez sur le fait que vous êtes un coéquipier qui n'a pas besoin d'être à  tout prix le patron.

> Voir aussi : Comment convaincre un recruteur en 30 secondes ?

4. Rassurez le recruteur

Insistez sur votre intérêt sincère pour la fonction en tant que telle et ne commencez pas directement à  voir plus loin. Rassurez le recruteur si celui-ci a peur que vous vous découragiez rapidement. Soyez enthousiaste à  l'idée d'occuper ce poste. Démontrez également que vous pouvez être loyal(e) envers un employeur. Si tel a été le cas, soulignez le fait que vous avez longtemps travaillé pour vos précédents employeurs et affirmez que c'est toujours votre intention.

> Voir aussi : Quelles questions poser au recruteur en entretien d'embauche ? 

5. N'exigez pas un salaire mirobolant

Expliquez clairement que vous souhaitez un salaire conforme au marché pour le poste auquel vous postulez. N'exigez pas plus en invoquant vos qualifications, mais ne vous contentez pas non plus de moins. Soyez donc très réalistes.

> Voir aussi : Gagnez-vous plus que le salaire moyen?

6. Démontrez votre valeur ajoutée

Présentez-vous comme quelqu'un qui peut apporter beaucoup à  l'entreprise pour peu d'argent. (Vous êtes en effet prêt(e) à  gagner moins que ce que vous valez réellement.) Veillez surtout à  ne pas avoir l'air désespéré. Mais montrez au contraire clairement au recruteur que vous disposez d'atouts supplémentaires que les autres candidats n'ont pas.

> Voir aussi : Les 10 compétences les plus demandées

7. Présentez vos références

En cas de doute d'un recruteur, l'avis d'une personne tierce indépendante peut être décisif. Veillez à  ce que ces personnes puissent étayer ce qui se trouve dans votre CV et ce que vous racontez sur vous-même.

Lire aussi : 
> Plus de 82 % des personnes hautement qualifiées sont au travail

Retour à la liste