Quel est le salaire moyen pour un premier job ?

Publié : vendredi 3 août 2018 Par

temps salaire

Le salaire moyen des nouveaux arrivants sur le marché du travail, fraîchement diplômés, est en moyenne de 2.195 euros brut, selon le prestataire de services RH Acerta qui se base sur une analyse de données (datant de 2016) obtenues auprès de plus de 40.000 employeurs. Ceux qui disposent d’un diplôme de l’enseignement secondaire inférieur gagnent moins de 1.830 euros brut (16% de moins que la moyenne) tandis que les jeunes qui ont terminé l’enseignement supérieur perçoivent 2.426 euros brut en début de carrière, soit 10% de plus que la moyenne.

L’obtention d’un diplôme joue donc un rôle prépondérant dans le montant que les débutants (âgés de moins de 25 ans et qui travaillent depuis moins d’un an) gagneront, estime d’emblée Acerta.

>> 15 métiers où l'on gagne plus de 6.000 euros par mois

Les non-universitaires gagnent mieux leur vie au début

Le salaire moyen de base est pratiquement équivalent dans les secteurs du marchand et du non-marchand: 26.191 euros contre 26.452 euros annuels. Acerta relève toutefois que ceux qui disposent d’un diplôme de niveau supérieur non universitaire commençant leur carrière dans le non-marchand bénéficient d’un meilleur salaire que ceux dont le premier emploi est dans le secteur marchand.

>> Découvrez nos offres d'emploi !

Un ouvrier qualifié gagne en début de carrière 20% de plus qu’un employé

Il apparait par ailleurs que les ouvriers qualifiés commencent leur parcours professionnel avec un meilleur salaire (dont la différence est d’environ 20%) que les employés. «Les travailleurs fraîchement diplômés ayant une formation spécifique et spécialisée, par exemple les orientations techniques, sont plus demandés qu’un énième diplômé en marketing. Ils sont donc tout de suite mieux payés», analyse ainsi Benoît Caufriez, directeur d’Acerta Consult. Enfin, il est à noter que l’écart salarial entre hommes et femmes, défavorable à ces dernières, est une réalité dès le début de la carrière. Ce sont parmi les ouvriers que la différence est la plus importante: près de 10% en moins.

Retour à la liste