Quel métier est le plus dangereux pour votre mariage?

Selon une enquête publiée dans le Journal of Police and Criminal Psychology en Grande-Bretagne, les infirmiers, psychiatres et autres prestataires de soins seraient plus exposés à  une rupture sentimentale (29%) que les ingénieurs bio (2%) par exemple.

Soigner les autres se ferait donc au détriment de son propre couple. Selon une autre théorie, ces personnes seraient plus vulnérables au sein de leur relation parce qu’elles sont plus sensibles par nature.

La sécurité pour les CEO

En haut de la liste, on retrouve les professions qui exigent du temps et qui impliquent une pression importante. Seule exception à  la règle: les CEO. Grâce à  leur talent pour la gestion du temps et des conflits et leur grande intelligence émotionnelle, ils ne seraient ‘que’ 10% à  mettre leur couple en péril, soit un tout petit peu plus que les employés du secteur pharmaceutique, les dentistes et les agriculteurs.

Outre les emplois très exigeants, les métiers réservés aux personnes extraverties (danseurs et chorégraphes: 43%) exercent une menace pour une relation stable. Ces travailleurs sont en effet entourés de nombreux collègues, ce qui faciliterait les relations extraconjugales. Les secrétaires et les mathématiciens courent quant à  eux 20% de risque de séparation, contre 18% pour les journalistes.

Les 10 professions détenant le pourcentage de risque de séparation le plus élevé 

1. Danseurs et chorégraphes 43,05%
2. Barmen38,43%
3. Masseurs38,22%
4. Infirmiers, psychiatres et soigneurs28,95%
5. Animateurs, artistes et sportifs28,49%
6. Concierges28,43%
7. Télé-marketeers28,10%
8. Serveurs27,12%
9. Couvreurs et aide-ménagère26,85% et 26,38%
10. Cuisiniers20,10%

Les banquiers: infidèles?

Selon une autre étude, menée par Here is the City auprès de banquiers américains, 72% d'entre eux ont admis avoir eu au moins une relation extraconjugale. Dans 87% des cas, ces relations impliquaient un(e) collègue ou client(e). Si les femmes de la profession ne sont pas en reste et admettent elles aussi un pas de côté, leurs collègues masculins sont tout de même quatre fois plus infidèles.

 

Retour à la liste